L'Estafette
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'Estafette - Histoire & Wargames

-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] La bataille de Tricaméron, 15 décembre 533

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Allalalai

Allalalai

CR Tricaméron
Bonjour à tous,
Voici un petit CR de la bataille de Tricaméron, petit engagement, finalement peu de pions, tout est dans la manœuvre…et la chance au d6 pour moi 

[CR] La bataille de Tricaméron, 15 décembre 533 22042103245817789117871845

Tour 1 :
Le Romain a l’initiative. Jean l’Arménien a avancé vers les Vandales, il franchit le cours d’eau pour les charger rapidement.
Le positionnement de ses charges est millimétré car les Vandales sont plus nombreux, il faut donc réussir des désorganisations.
La droite vandale sous les tirs tous réussis, la gauche tient bon, les Hérules étant moins efficaces lors de leurs tirs. Equites et Cataphractes par leur charge désorganisent deux unités de cavaliers Alains à droite ; de même au centre pour l’élite des Vandales.
Gélimer fait charger ses cavaliers pour contrer les Romains. Pas de tir pour ses troupes, la droite romaine tient, le centre est repoussé, sur la gauche, résistance miraculeuse d’un cavalier léger romain. Le Vandale a cherché à bousculer la décision en fonçant sur les Romains sans tenir compte des Huns sur sa gauche ni des Hérules, pensant que leur capacité d’esquive empêcherait de les combattre avec efficacité et disperserait ses troupes. En revanche, les mouvements de contournements sont désormais une forte menace pour ses troupes.

Tour 2 :
A 4+2 contre 3, les Romains récupèrent l’initiative. En débordant sur les arrières des Vandales, les Huns peuvent générer des reculs par leurs tirs et donc des pertes pour les unités « bloquées ». A droite les Hérules attaquent les Alains affaiblis. Séparés par la rivière, els BOUK peuvent tirer, une unité de Vandales recule. Les Huns par leurs nuées de flèches détruisent une unité Vandale et en désorganisent une autre.
A 2/1 les Hérules anéantissent une unité d’Alains désorganisés, soutenus par els Hérules, les Equites en désorganisent une autre, tandis que les Cataphractes à 4/3 face aux Alains et Vandales obtiennent un test qui est réussi par ces derniers (3 au d6) mais pas par les Alains éliminés en conséquence. L’aile gauche barbare est anéantie, le strategos Jean l’Arménien repousse et poursuis une unité d’élite vandale. A gauche les Equites repoussent les Vandales vers les Huns qui échouent dans leur combat au corps à corps et dont l’une des unités est désorganisée. Avec un 6, les cataphractes au centre anéantissent les guerriers d’élite de Gélimer déjà désorganisés, c’est une surprise mais ces derniers ont fait 6 à leur test de moral. Bélisaire attaque Tzazon, mais il est repoussé avec son 2 au d6. Enfin, à ½ les Limitanei sont désorganisés.
Les Vandales ont perdu 4 unités, il leur faut faire des dégâts aux Romains impérativement. Ils visent le Strategos pour déstabiliser les Romains : la charge à 8/4 avec un +2 fait un flop, 1+2-1 (armure), Jean recule simplement. Des troupes romaines reculent, les limitanei sont anéantis, une unité de Huns aussi, les cataphractes de l’aile droite romaine désorganisés.

Tour 3 :
A 3-1 ce sont les Romains qui sont à la manœuvre. Les Vandales avec l’initiative, le sort de la bataille aurait été sûrement changé, mais là, il semble tout tracé. Les tirs des Huns échouent, pas prévu !
Les Hérules détruisent une unité vandale, en revanche les cataphractes sont détruits par Gélimer et ses cavaliers. Au centre, la charge des BOUK font tester les Vandales qui réussissent. Malgré le soutien des Cataphractes, Bélisaire est bloqué par Tzazon, jean l’Arménien repousse des cavaliers vandales puis les BOUK avec son soutien et un 6 obligent les Vandales à tester, ils passent le test.
Juste une unité éliminée, ce n’est pas un bilan positif pour les Romains, les barbares le savent…Est-ce un moment d’hésitation qu’ils peuvent exploiter ? Ils se précipitent à trois unités contres les deux Equites de Bélisaire, et chargent des Boukellaroi : à droite, l’unité ennemie déjà désorganisée est éliminé, au centre les BOUK résistent, à gauche, ils sont désorganisés. Deux 6 d’affilé permet au centre vandale en minorité de tenir le choc.

[CR] La bataille de Tricaméron, 15 décembre 533 22042103245317789117871843

Tour 4 :
5-1, les Romains ont de la chance, seront-ils la saisir !

[CR] La bataille de Tricaméron, 15 décembre 533 22042103250417789117871848

La manœuvre romaine est simple, les flèches des Huns et les combats pour éliminer deux unités. 5 et 1, seul Tzatzon est désorganisé car ne pouvant reculer. A 2/1 Bélisaire fait 6-1 armure = 5, Tzatzon est éliminé. Les BOUK à 6/4 avec 5 font tester les Vandales qui réussissent. Avec 6-1 chef -1, élite, les Bouk se désengagent des Huns ; avec 1 les Hérules font de même. Avec 1, à 1/3, c’en est fini des équites.
Les Vandales ont perdu 6 unités, ils en ont éliminé 7, la victoire se situe à 7 unités éliminée. Ils chargent les cataphractes désorganisés, les Huns qui échouent à esquiver. A4/1 avec 5, les Huns sont éliminés !!! Stupeur chez les Romains ! A 2/1, 6, les cataphractes sont éliminés…restupeur !!!!
Les Vandales saisissent la victoire mineure, c’est fini pour les Romains.

[CR] La bataille de Tricaméron, 15 décembre 533 22042103250417789117871848

[CR] La bataille de Tricaméron, 15 décembre 533 22042103250117789117871846

Ce scénario est très dur pour les Romains : le sous-nombre, l’armure de nombre d’unités vandales, seul l’ordre de Gélimer d’utiliser l’épée et pas l’arc est en faveur des Romains…Historiquement ils gagnent, je me demande comment !!! Tzatzon est tué ce qui les démoralise en partie, les deux premières attaques romaines sont repoussées, Jean persistes et gagne. Pour reproduire cette situation, j’ai choisi de mettre 6 tours de jeu, de supprimer les capacités d’esquive des Vandales, et l’on voit bien que si à un moment je pouvais l’emporter avec les Romains, des déceptions aux d6 ont créé la surprise.
Je me suis néanmoins amusé, l’intérêt était selon moi dans la recherche d’une certaine optimisation des mouvements pour obtenir des situations d’avantage voire de rupture. Vandales ont eu de bons scores au bon moment sur la fin.
Merci de m’avoir lu,
Ludiquement
Lionel

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum