L'Estafette
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'Estafette - Histoire & Wargames

-48%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie BASS+, – 12 h ...
35.69 € 68.37 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les chemins de la liberté (Peter Weir)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 7]

26Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 0:49

Charles Antoine

Charles Antoine
tyrkir a écrit:"et ces lois sont toujours en vigueur et n'ont jamais été abrogées"

Ceci dit, j'ai passé un weekend à St Gilles Croix de Vie il y a quelques années, et je n'y ai pas croisé de colonne infernale Wink

Encore une loi qui n'est pas appliquée Smile

Encore un décret d'application en souffrance Smile

27Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:07

Charles Antoine

Charles Antoine
lampiao a écrit:
je m'excuse mais je ne soutiens ni l'un ni l'autre
je disais seulement quitte à déballer, déballons tout !!!

C'est quoi le "tout" dont tu parles ? C'est de dire que tout ce qui ne relève pas des crimes communistes relèverait par élimination des crimes du capitalisme ?

Dans le genre raisonnement fallacieux on peut difficilement faire mieux. Tu fais remonter jusqu'où les crimes du capitalisme, jusqu'au XIIIème siècle avec la ligue hanséatique ... ? scratch

Pourquoi quand ou parle goulag on répond crimes du capitalisme ?

28Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:23

lampiao

lampiao
on peut remonter aussi aux hommes préhistoriques dont le comportement était pré capitaliste somme toute non ?
allons allons
1-je ne défends pas le petit pere des peuples et ses disciples merci
2- ni le petit moustachu non plus
3- ni le petit caporal encore moins
etc etc
deballons tout oui déballons tous les crimes commis au nom de telle ou telle idéologie : nazisme communise maoisme khmer rouge nationalismes serbes croates bosniaques etc etc
mais aussi crimes inspirés par une idéologie "capitaliste" (à partir du xviiieme siecle) : conquêtes coloniales , traite négriere, esclavage etc
enfin moi je me comprends
ce n'est pas clair, je mélange tout ? éclaire moi si je me trompe mais avec des mots simples svp

29Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:25

birhacheim

birhacheim
Oh là ! Si on se met à trois dessus, c'est plus du jeu ! Wink
Allons, Lampiao, sois beau joueur... reconnais ton égarement et tu seras absous de tous tes péchés !
Wink

http://www.bir-hacheim.com

30Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:27

birhacheim

birhacheim
"capitalisme" entre guillemets ? c'est comme "ultra-libéral" ou "néo-libéral" ?
c'est vrai que moi j'aime bien aussi les expressions comme "crypto-communistes" Wink

allons, on se détend entre potes, no problemo !
Wink

http://www.bir-hacheim.com

31Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:29

birhacheim

birhacheim
Manque plus que le "père la victoire" sur ce coup là... Non, ne l'achevez pas, il faut en garder un pour qu'il aille expliquer aux autres... (sur un air connu...)
Wink

http://www.bir-hacheim.com

32Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:31

lampiao

lampiao
oui je reconnais mes égarements
oui j'ai voulu défendre le systeme carcéral le plus cruel du monde
excusez moi
j'ai honte...
pour preuve de ma bonne foi je ne voterai pas jean luc mélenchon et j'acheterai le figaro (dont j'invite à lire les commentaires des lecteurs sur certains sujets "chauds" hummmm un hymne à la fraternité, l'humanisme, à l'ouverture d'esprit) et aussi figaro madame

pardon

33Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:32

lampiao

lampiao
pardon

34Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:33

birhacheim

birhacheim
C'est bien, tu es un bon repenti ! Nous t'accueillons de nouveau dans notre grande famille. Bon, tu nous liras quand même "Valeurs actuelles" et la NRH pendant trois mois... Wink

http://www.bir-hacheim.com

35Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:36

lampiao

lampiao
c'est mieux comme ca, j'ai enlevé le masque ahhhhh

36Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:36

birhacheim

birhacheim
Bon, sur ce retour de notre frère Lampiao dans la communauté, je m'en vais me coucher... avec le sentiment du devoir accompli d'avoir ramené à nous la brebis égarée...
Bonne soirée à tous
JLuc

http://www.bir-hacheim.com

37Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:37

birhacheim

birhacheim
lampiao a écrit:c'est mieux comme ca, j'ai enlevé le masque ahhhhh

Il est relaps ! Le bûcher, le bûcher !
Wink

Allez, bonne nuit !
Wink

http://www.bir-hacheim.com

38Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 1:47

lampiao

lampiao
boa noite

39Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 2:07

tyrkir

tyrkir
@ lampiao: c'est vrai que le courrier des lecteurs du Figaro est parfois gratiné. Cela dit, tous les lecteurs du Figaro ne sont pas comptables des errements de certains. Je trouve cet amalgame un peu limite, et pourtant je ne lis pas le Figaro Wink

Par ailleurs, je regrette que tu aies écrit "le petit caporal encore moins". No Wink
Pourquoi "encore moins" que les deux grands bouchers européens du 20e siècle? Avais-tu besoin de t'en prendre à l'Empereur de manière aussi inique? Smile

Allez, godnat comme on dit chez nous, dans le Nord, le vrai.

40Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 3:00

lampiao

lampiao
je taquinais (pour le petit caporal) un peu n'y vois pas malice !!

41Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 10:45

Charles Antoine

Charles Antoine
lampiao a écrit:oui je reconnais mes égarements
oui j'ai voulu défendre le systeme carcéral le plus cruel du monde
excusez moi
j'ai honte...
pour preuve de ma bonne foi je ne voterai pas jean luc mélenchon et j'acheterai le figaro (dont j'invite à lire les commentaires des lecteurs sur certains sujets "chauds" hummmm un hymne à la fraternité, l'humanisme, à l'ouverture d'esprit) et aussi figaro madame

pardon

Bon, tu deviens raisonnable, c'est bien.


Un peu de pédagogie pour les nuls maintenant :

Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 003acj


Pour ta pénitence je t'invite à te purifier les méninges en lisant ceci : Wink

http://www.dantou.fr/Bibliotheque.html

Pour ta culture (la culture, c'est toujours mieux que la caricature), sache que le libéralisme n'a pas grand chose à voir avec l'esclavage, les libéraux (à commencer par Adam Smith) considéraient le travail libre plus pertinent économiquement que le travail servile, en termes de coûts de production notamment. Il y a plus de légitimation de l’institution esclavagiste à trouver chez Aristote qu'il n'y en a chez les théoriciens du libéralisme.

Et comme un forum c'est bien aussi pour échanger :

http://www.liberaux.org/

42Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 11:08

Sylvestre

Sylvestre
Dupleix a écrit:d'un côté ça se comprend : c'est l'histoire de prisonniers dont l'origine (politiques, droits communs) est sans doute secondaire (ce qui compte c'est leur histoire à partir du goulag) , et par définition ils ne meurent pas au goulag puisqu'ils s'en évadent.
En fait, on sait pourquoi les personnages se sont retrouvés au goulag. Notamment le personnage principal, à qui sont consacrés le prologue et l'épilogue : et, pour le coup, ça a vraiment une importance dans le scénar...
Mais voilà, les petits génies du marketing ont décidé de coller du "d'après une histoire vraie" partout sur les affiches, alors que, très intelligemment (normal, c'est Peter Weir) le film s'ouvre sur un carton du style "tant de personnes ont été emprisonnées au goulag, ce film leur est dédié". Et non pas "ceci est la vérité historique".

En tous cas, le film est vraiment génial, très puissant, à voir en cinémascope (le film est co-produit par National Geographic) pour en prendre plein les mirettes. Et les acteurs sont géniaux.

43Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 12:26

Semper Victor

Semper Victor
Je vais aller voir, trop tentant !


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
http://www.fredbey.com/

44Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 14:33

lampiao

lampiao
Charles Antoine a écrit:
lampiao a écrit:oui je reconnais mes égarements
oui j'ai voulu défendre le systeme carcéral le plus cruel du monde
excusez moi
j'ai honte...
pour preuve de ma bonne foi je ne voterai pas jean luc mélenchon et j'acheterai le figaro (dont j'invite à lire les commentaires des lecteurs sur certains sujets "chauds" hummmm un hymne à la fraternité, l'humanisme, à l'ouverture d'esprit) et aussi figaro madame

pardon

Bon, tu deviens raisonnable, c'est bien.


Un peu de pédagogie pour les nuls maintenant :

Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 003acj


Pour ta pénitence je t'invite à te purifier les méninges en lisant ceci : Wink

http://www.dantou.fr/Bibliotheque.html

Pour ta culture (la culture, c'est toujours mieux que la caricature), sache que le libéralisme n'a pas grand chose à voir avec l'esclavage, les libéraux (à commencer par Adam Smith) considéraient le travail libre plus pertinent économiquement que le travail servile, en termes de coûts de production notamment. Il y a plus de légitimation de l’institution esclavagiste à trouver chez Aristote qu'il n'y en a chez les théoriciens du libéralisme.

Et comme un forum c'est bien aussi pour échanger :

http://www.liberaux.org/

merci de tous ces liens pertinents...ma culture en avait bien besoin

45Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 14:55

birhacheim

birhacheim
Eh, faut pas trop le changer notre Lampiao !

Moi, j'aime bien son côté "grand soir". Wink

te laisse pas faire, camarade !

Wink

http://www.bir-hacheim.com

46Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 15:16

lampiao

lampiao
non non la seule voie c'est le liberalisme tant politique qu'économique..;
tu ne me feras retourner vers le systeme carceral le plus cruel du monde ni vers les autres sornettes libertaires dont l'histoire a jugé sans appel les tristes manifestations

47Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 16:15

Charles Antoine

Charles Antoine
lampiao a écrit:non non la seule voie c'est le liberalisme tant politique qu'économique..;
tu ne me feras retourner vers le systeme carceral le plus cruel du monde ni vers les autres sornettes libertaires dont l'histoire a jugé sans appel les tristes manifestations

Fais attention à ce genre de déviance camarade Lampaio, on en a envoyé au goulag pour moins que ça ... Smile
Une ch'tite signature et zou !

Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Staline

48Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 16:23

birhacheim

birhacheim
lampiao a écrit:non non la seule voie c'est le liberalisme tant politique qu'économique..;
tu ne me feras retourner vers le systeme carceral le plus cruel du monde ni vers les autres sornettes libertaires dont l'histoire a jugé sans appel les tristes manifestations

Moi, je dis que le camarade Lampiao, il cherche à nous infiltrer... Wink

http://www.bir-hacheim.com

49Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 17:35

HAUTPOUL

HAUTPOUL
Charles Antoine a écrit:
tyrkir a écrit:"et ces lois sont toujours en vigueur et n'ont jamais été abrogées"

Ceci dit, j'ai passé un weekend à St Gilles Croix de Vie il y a quelques années, et je n'y ai pas croisé de colonne infernale Wink

Encore une loi qui n'est pas appliquée Smile

Encore un décret d'application en souffrance Smile

Ben pas tout à fait, il eu 3 décrets assez gratinés organisant la destruction massive de la Vendée, la déportation des femmes, enfants et vieillards (les hommes en âge de porter les armes étant exécutés), la confiscation des biens, etc.

Et l'objectif des conventionnels était clair: "Ici, le Comité, d’après votre autorisation, a préparé des mesures qui tendent à exterminer cette race rebelle, à faire disparaître leurs repaires, à incendier leurs forêts, à couper leurs récoltes et à les combattre autant par des ouvriers et des pionniers que par des soldats. C’est dans les plaies gangreneuses que la médecine porte le fer et le feu, c’est à Mortagne, à Cholet, à Chemillé que la médecine politique doit employer les mêmes moyens et les mêmes remèdes. L’humanité ne se plaindra pas; les vieillards, les femmes et les enfants seront traités avec les égards exigés par la nature. L’humanité ne se plaindra pas; c’est faire son bien que d’extirper le mal ; c’est être bienfaisant pour la patrie que de punir les rebelles. Qui pourrait demander grâce pour des parricides… Nous vous proposons de décréter les mesures que le comité a prises contre les rebelles de la Vendée; et c’est ainsi que l’autorité nationale, sanctionnant de violentes mesures militaires portera l’effroi dans les repaires de brigands et dans les demeures des royalistes. "

Gulp! Peur

50Les chemins de la liberté (Peter Weir) - Page 2 Empty Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 18:27

Charles Antoine

Charles Antoine
HAUTPOUL a écrit:
Charles Antoine a écrit:
tyrkir a écrit:"et ces lois sont toujours en vigueur et n'ont jamais été abrogées"

Ceci dit, j'ai passé un weekend à St Gilles Croix de Vie il y a quelques années, et je n'y ai pas croisé de colonne infernale Wink

Encore une loi qui n'est pas appliquée Smile

Encore un décret d'application en souffrance Smile

Ben pas tout à fait, il eu 3 décrets assez gratinés organisant la destruction massive de la Vendée, la déportation des femmes, enfants et vieillards (les hommes en âge de porter les armes étant exécutés), la confiscation des biens, etc.

Et l'objectif des conventionnels était clair: "Ici, le Comité, d’après votre autorisation, a préparé des mesures qui tendent à exterminer cette race rebelle, à faire disparaître leurs repaires, à incendier leurs forêts, à couper leurs récoltes et à les combattre autant par des ouvriers et des pionniers que par des soldats. C’est dans les plaies gangreneuses que la médecine porte le fer et le feu, c’est à Mortagne, à Cholet, à Chemillé que la médecine politique doit employer les mêmes moyens et les mêmes remèdes. L’humanité ne se plaindra pas; les vieillards, les femmes et les enfants seront traités avec les égards exigés par la nature. L’humanité ne se plaindra pas; c’est faire son bien que d’extirper le mal ; c’est être bienfaisant pour la patrie que de punir les rebelles. Qui pourrait demander grâce pour des parricides… Nous vous proposons de décréter les mesures que le comité a prises contre les rebelles de la Vendée; et c’est ainsi que l’autorité nationale, sanctionnant de violentes mesures militaires portera l’effroi dans les repaires de brigands et dans les demeures des royalistes. "

Gulp! Peur


Si je ne m'abuse celui qui a le mieux expliqué les connexions entre le régime conventionnel et le bolchévisme naissant c'est François Furet dans son "Penser la Révolution française ".

Pour la petite histoire, ce qui fait que la Vendée a pu poursuivre aussi longtemps la lutte (Charette et la guérilla à partir du lendemain de la virée de galerne) c'est que les bleus dans leur obsession de tout raser en brûlant tout sur leur passage ont commencé leur sinistre besogne pendant l'hiver, et qu'ils ont eu affaire à du bois humide qui laissait s'échapper une fumée grasse, fumée qui en s'élevant dans l'air alertait facilement les blancs aux alentours...

L'idéologie c'est bien, mais quand on réfléchit avant c'est mieux. Seulement à l'époque la Convention réclamait des mesures rapides et expéditives, quitte à faire fusiller promptement pour manque de zèle patriotique les généraux coupables de mollesse dans la chasse aux blancs

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum