L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les chemins de la liberté (Peter Weir)

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 7]

1 Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Dim 23 Jan 2011 - 3:51

Les Chemins de la liberté, le nouveau Peter Weir (Master and commander), sort le 26 janvier. En un mot : foncez. C'est puissant.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Dim 23 Jan 2011 - 12:02

Ah, oui, j'ai vu la bande annonce déjà, dans les films les plus attendus sur Allociné. S'il sort mercredi prochain, je sais quoi faire Mercredi soir ^^

A propos, quelqu'un a-t-il vu "Le Dernier des Templiers" avec Nicolas Cage ?

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Dim 23 Jan 2011 - 12:23

J'ai vu la bande annonce au ciné l'autre jour, cela m'a donné envie en effet.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

4 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Lun 24 Jan 2011 - 20:33

ca commence mal "le goulag le systeme carceral le plus cruel au monde"... (sic)
on peut en discuter y'a surement du vrai mais bon ca me parait un brin péremptoire

par contre le film est tiré du livre de slavomir rawicz "a marche forcée" chez phébus


Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Lun 24 Jan 2011 - 20:35

je vous conseille sa lecture mais si certaines parties peuvent sembler invraissemblables. a part ce bémol c'est un tres bon livre

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Lun 24 Jan 2011 - 23:49

lampiao a écrit:ca commence mal "le goulag le systeme carceral le plus cruel au monde"... (sic)
disons qu'à l'époque (1940) il y a un régime avec des camps pas piqué des hannetons vers l'ouest de la Russie. Je trouve aussi la phrase un peu.... mal placée

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Lun 24 Jan 2011 - 23:57

exactement ! tu as clarifié mon propos !!!...

Voir le profil de l'utilisateur
lampiao a écrit:ca commence mal "le goulag le systeme carceral le plus cruel au monde"... (sic)
on peut en discuter y'a surement du vrai mais bon ca me parait un brin péremptoire

Pas brillant quand même: 18 millions de gens dans les camps ? combien de morts ? 2 millions ? discutable ? péremptoire ?
Faut il parler aussi des camps viets, des camps de la Chine populaire ou du Cambodge ?
Les idéologies appliquées c'est pas beau qu'elles soient brunes ou rouges...
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com
on peut refaire aussi le livre noir du communisme versus le livre noir le vire noir du capitalisme (qui ne manque pas non plus de massacres ni de camps ni d'exactions )
mon propos comme la tres bien noté Fix était que cette phrase placée en exergue était mal venue
et en regardant de nouveau l'extrait on voit le fronton du camp soviétique qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à celui d d'auschwitz avec son tristement celebre "le travail rend libre" (un chouia lourdingue ca aussi)

je ne rabaisse pas les crimes soviétiques (de lenine de staline et toute la clique) mais il y a quand meme une hierarchie dans l'horreur ...

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 1:52

Cette phrase dans la bande-annonce m'a également paru un peu lourdingue et mal venue d'autant que, comme on voit, elle invite à une polémique qui éloigne du sujet du film.
J'ai fini par me dire qu'elle est destinée au jeune public qui ne sait pas ce que c'est que le goulag ?

mais bon j'irai sûrement le voir.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 2:05

oui revenons au sujet !!! et gageons que cette malheureuse phrase n'avait qu'un but "informatif" à destination de notre saine jeunesse écervelée !

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 15:35

lampiao a écrit:ca commence mal "le goulag le systeme carceral le plus cruel au monde"... (sic)
on peut en discuter y'a surement du vrai mais bon ca me parait un brin péremptoire

par contre le film est tiré du livre de slavomir rawicz "a marche forcée" chez phébus



C'est pourtant vrai si l'on s'en tient aux statistiques de prisonniers passés par le goulag, soit 18 millions, sur une période qui va des années 20 à 1953
Après tout dépend de l'élément qu'on retient, si c'est le nombre de victimes ça se discute parce qu'il y aurait eu un nombre de victimes directes de l'ordre d'1 million, de façon indirecte peut être sensiblement plus, avec un pic de mortalité pendant la deuxième guerre, soit quand même 20% de mortalité sur la période 41-42, ce qui pour des camps de travail est relativement important.

lampiao a écrit:on peut refaire aussi le livre noir du communisme versus le livre noir le vire noir du capitalisme (qui ne manque pas non plus de massacres ni de camps ni d'exactions )


J'ai beau chercher, je vois pas trop le rapport entre le goulag et le livre noir du capitalisme, si tant est qu'il s'agisse bien d'un livre.

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 17:26

@ lampiao: concernant la hiérarchie dans l'horreur, je trouve très difficile de départager stalinisme et nazisme. Parce que le stalinisme, et le léninisme, ce n'est pas que le goulag (de même que les crimes nazis ne se limitent pas aux camps d'extermination - "shoah par balles", expériences médicales, extermination des déficients mentaux, ...), ce sont aussi les famines organisées en Ukraine et ailleurs, les déportations organisées comme des "marches de la mort", les hôpitaux psychiatriques pour déviants idéologiques, les purges, etc...

Bref, bruns et rouges se sont largement influencés les uns, les autres. D'ailleurs le petit moustachu teuton admirait beaucoup l'appareil répressif mis en place par le moustachu du Caucase. Après, les départager au motif que l'un massacrait au nom d'une idéologie raciste tandis que l'autre massacrait au nom du bonheur futur de l'Humanité m'a toujours paru un argument fallacieux entre tous.

Et comme l'a mentionné Birhacheim, je ne parle même pas de Pol Pot, de Mao et de leurs tristes confrères tropicaux.

Mais bon, ce n'est que mon avis que je partage furieusement avec moi-même Wink

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 20:38

Pour la petite histoire (de l'horreur), j'ai appris que les pontes communistes s'étaient largement inspirés des projets échafaudés par les conventionnels pour rayer de la carte la Vendée et sa population en 1973-1794; ce que Gracchus Babeuf a qualifié de populicide dans son ouvrage intitulé Du système de dépopulation ou La vie et les crimes de Carrier.
Le plus extraordinaire c'est que deux lois furent préparées par Lazare Carnot et votées par la Convention en préparation du « Génocide Vendéen »: celle du 1er Août 1793 : « Anéantissement de tous les biens…la Vendée doit être un cimetière national... » et celle du 1er Octobre 1793 : « Extermination totale des habitants… et ces lois sont toujours en vigueur et n'ont jamais été abrogées...

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 20:47

"et ces lois sont toujours en vigueur et n'ont jamais été abrogées"

Ceci dit, j'ai passé un weekend à St Gilles Croix de Vie il y a quelques années, et je n'y ai pas croisé de colonne infernale Wink

Encore une loi qui n'est pas appliquée Smile

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 22:10

ok ok ok
Je répète : oui le systeme soviet a tué des millions de personnes de manière délibérée oui oui ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
c'est une chose connue reconnue et il n'y a aucun doute à cela (sauf du point de vue des soveits : défendre le systeme contre les traitres !!!)
mais si on commence à faire un déballage des massacres qu'ils tiennent du système ou de l"occasionel" alors il faut tout sortir : conquêtes coloniales, guerres de déolonisation, la traite atlantique et arabe, sans parler des morts directes et indirectes liées à l'essor du capitalisme etc etc
bref y'a de quoi faire

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 23:00

@ lampiao: non mais là le thème de ce programme c'est le goulag. Donc je parle du goulag (et des nazis parce que du coup ça a dérivé sur les nazis).

Sinon, je suis d'accord avec toi que les communistes n'ont, hélas, pas eu l'exclusive du crime. Cela dit, en seulement 75 ans, ils ont réussi un "score" que d'autres ont mis des siècles à atteindre. Et en outre, ils jouissent encore aujourd'hui chez beaucoup d'intellectuels (j'en ai fait l'expérience à Jussieu en Histoire) d'une certaine "culture de l'excuse" sur le thème "les intentions étaient bonnes".

Après, si c'était un sujet sur les crimes du colonialisme, par exemple, j'aurais aussi beaucoup à dire, pas de doute là dessus.

Enfin, excuse moi si mon intervention t'a paru un tant soi peu "agressive" car ce n'était pas le but et je ne te visais pas (je pensais plutôt à des camarades de fac qui mettaient volontiers un t-shirt "CCCP" mais qui auraient trouvé incongru de porter un t-shirt "NSDAP" ou "I love Gobineau").

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 23:14

tyrkir a écrit:

Enfin, excuse moi si mon intervention t'a paru un tant soi peu "agressive" car ce n'était pas le but et je ne te visais pas (je pensais plutôt à des camarades de fac qui mettaient volontiers un t-shirt "CCCP" mais qui auraient trouvé incongru de porter un t-shirt "NSDAP" ou "I love Gobineau").

excellent !!!!! je trouve ça glamour un tee shirt heydrich for ever !!

sinon il n'y a aucun soucis dans un débat courtois et entre gens de bonne compagnie dont la susceptibilité exacerbée n'est pas à craindre

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 23:27

+1

ah ce bon vieux Lampiao, changera pas !
va mettre sur le dos du capitalisme, tous les massacres qui sont pas rouges ou bruns !

eh ! quand on a perdu le match, faut être beau joueur !
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

20 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 23:32

lampiao a écrit:
sinon il n'y a aucun soucis dans un débat courtois et entre gens de bonne compagnie dont la susceptibilité exacerbée n'est pas à craindre

évidemment, camarade !
dans le respect de nos "aimables différences" !
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

21 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 23:41

birhacheim a écrit:+1

ah ce bon vieux Lampiao, changera pas !
va mettre sur le dos du capitalisme, tous les massacres qui sont pas rouges ou bruns !

eh ! quand on a perdu le match, faut être beau joueur !
Wink

je m'excuse mais je ne soutiens ni l'un ni l'autre
je disais seulement quitte à déballer, déballons tout !!!

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mar 25 Jan 2011 - 23:57

tss tss, allons, allons...
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

23 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 0:02

cela dit le sous-titre en question est beaucoup plus bizarre que cela : "le système carcéral le plus cruel au monde"....
on parle de système carcéral : on ne se demande pas qui y est interné ni pourquoi. on ne parle pas de système politique, ni de police, ni de justice.
quant au "plus cruel au monde" : on est dans le subjectif pur . Vous avez tout de suite embrayé sur les chiffres : ils auraient sans doute pu valablement écrire "le système carcéral le plus meurtrier au monde". Mais non. Ils ont choisi de parler de la cruauté, qui ne se mesure pas au nombre de morts.

donc finalement ces quelques mots, sous un aspect "phrase-choc", disent peu. c'est ce qui me met d'autant plus mal à l'aise.

d'un côté ça se comprend : c'est l'histoire de prisonniers dont l'origine (politiques, droits communs) est sans doute secondaire (ce qui compte c'est leur histoire à partir du goulag) , et par définition ils ne meurent pas au goulag puisqu'ils s'en évadent.
Mais d'un autre côté pourquoi nous écrire brutalement ce qui saute aux yeux dès les premières images ?

étrange vraiment.

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 0:35

merci de recentrer dupleix !
C'est le manque de recul ou de mise en perspective de cette phrase qui gene le plus...
Ensuite faudrait voir la version US, il y a parfois des raccourcis dans les traductions !
Enfin, dans le goulag (pour faire court), il n'y avait pas que des politiques mais ausii beaucoup de vrais droits communs notamment les fameux "thieves in law" (vor v zakone )
http://en.wikipedia.org/wiki/Thief_in_law
ils avaient de jolis tatouages !!

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Les chemins de la liberté (Peter Weir) le Mer 26 Jan 2011 - 0:46

pour faire court... pas que... beaucoup... impressionnant, le nombre de droits communs en URSS... la vodka sans doute... (je te charrie)
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 7]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum