L'Estafette
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'Estafette - Histoire & Wargames

-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] Thunder in the East

2 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1[CR] Thunder in the East Empty [CR] Thunder in the East Mer 4 Nov 2020 - 13:58

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East R_sorg10

Printemps 1941:
Un message  prévient les soviétiques que Hitler va envahir l'URSS le 21 juin 1941.
La source est Richard Sorge, un espion soviétique infiltré à l'ambassade allemande à Tokyo.

Staline, prévenu, n'en tiendra pas compte, il est vrai que les rumeurs de tous ordres abondent,
mais surtout il croit que Hitler n' a rationnellement aucun intérêt d'ouvrir un 2e front, que le pacte de non agression est trop avantageux, que  le pétrole et les céréales que l'URSS lui livre sont trop précieux pour les allemands.




[CR] Thunder in the East Operat10

Hitler est animé par des croyances, surtout en  sa toute puissance prophétique depuis sa victoire stupéfiante de l'été 1940.
Il ignore les contingences des réalités géographiques et climatique, les hasards de la guerre et l'incertitude sur les capacités réelles de l'Union Soviétique.



[CR] Thunder in the East Main-q10



Je retiens mon souffle devant ce monstre.
Un gentil monstre car il serait jouable, mais l'est il vraiment ?
Il simulerait, certains disent, les contre attaques soviétiques de 41, aspect rarement décrit pas les autres wargames.

La carte, déployée sur la table, est impressionnante:  avec des hexes assez grands et qui  se font discrets tout en étant aisément lisible, les couleurs sont belles, avec un effet éclaircissant plus on va vers le sud (comme la carte de East Front version 1)
Une sensation d'espace, les montagnes sont bien rendues, les Carpathes, le Caucase et les monts du Valdai.

Et ces pions, de trois dimensions, qui nous ramènent des décennies en arrière par leur simplicité efficace, au bon sens du terme,  de gros pions pour une grande part.

Du classique revisité par un groupe de designers chevronnés, pour un sujet d'anthologie.
L'ampleur de Fire in the east avec une jouabilité proche de Russian campaign.

Trop beau pour être vrai ?
A voir...

2[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Dim 15 Nov 2020 - 12:37

ulzanaraider

ulzanaraider

Juin 41 semaine IV
En jouant SNEAK ATTACK, ce 1er tour du scénario BARBAROSSA est un tour avec des règles spécifiques avec beaucoup d'exceptions aux règles qui régissent le jeu les autres tours, au profit de G (pour German) .
Il est assez long et demande plusieurs essais pour être efficace en respectant les règles.




[CR] Thunder in the East Dsc09458

Carte SNEAK ATTACK:

La luftwaffe attaque par surprise les aérodromes soviétiques: l'ensemble de la VVS est envoyée dans la DESTROYED POOL
cela se fait très simplement, les unités aériennes G Majeures (bombardiers envoient chacune deux unités R (Russian) en case destroyed , les chasseurs une unité chacun.



[CR] Thunder in the East Dsc09510

Juste avant le déclenchement de la tempête : l'offensive allemande sans déclaration de guerre.
Les forces soviétiques ne sont pas prêtes, mais mal positionnées car prévoyant une attaque au sud du Pripet (immense zone marécageuse) et non au nord.



[CR] Thunder in the East Dsc09511

Au nord du Pripet


[CR] Thunder in the East Dsc09512

Au sud du Pripet





[CR] Thunder in the East Dsc09514

Vue générale du front concerné par l'offensive fin juin, et après la phase de SPECIAL MOVEMENT




[CR] Thunder in the East Dsc09513

Vue après la phase de COMBAT


Plusieurs OVERRUN ont permis lors de la phase de special movement de détruire 6 corps R.

Parfois cela se passe difficilement, le 57 PZK a subi une perte.

Ou bien on tombe sur du lourd, comme ce fut le cas des 3 PZK et 4 PZK , croyant avoir affaire à deux unités de conscripts ou de milices, ils attaquèrent un corps R d'infanterie (3-4) et un corps Méca 8-4-5, le corps d'infanterie est détruit mais les PZK sont stoppés par les chars R.

Ces overruns permettent de dégager des espaces pour avancer ensuite plus avant avec l'infanterie, car la surprise ne durera qu'un tour.





[CR] Thunder in the East Dsc09516


Les R ont perdu 9 corps M , 3 corps d'inf et 1division de cav.
Les G 1 perte de PZK.
3 corps M sont encerclés près de Lvov.

Deux Inf Korps sont aux portes de la ville de Minsk, tenue par la 44 armée R.
Un autre Inf G est proche au nord, mais les trois sont Out of supply (mais en communication) car il sont au delà des 6 hexes de leur HQ de groupe d'armée.
Leur potentiel d'attaque sera divisé par 2 ce qui ne va pas faciliter l'assaut de la ville.


J'ai bien avancé au nord du Pripet, mais il me faut prendre MINSK au plus vite pour que la ville me serve de base logistique.
Mes HQ seront bientôt dans l'incapacité d'appuyer mes combats, dès que mes PZK seront à plus de 12 hexes .

Au sud, je manque de forces et le Russe est compact mais l'entrée en lice de mes alliés Roumains et Hongrois, et bientôt des Italiens, va obliger les Russes à se replier vers le Dniepr.

Enfin, va se poser durant le mois de juillet la question cruciale: quelle stratégie ?
Foncer sur Smolensk puis Vyazma vers Moscou ?
Ou prendre à revers les russes déployés au sud sur Kiev et le Dniepr ?

Ou encore tenter d'isoler Leningrad (ce qui provoquerait la perte de la moitié de sa production industrielle, -1/2 EP par tour, une moitié seulement des usines étant évacuées vers l'Oural).
Sur le long terme ce serait intéressant.

La prise de Moscou signifierait une victoire décisive pour le scénario (mais pas pour la campagne, bien que le coup en pts de Moral (-10 PM) soit élevé, et la perte définitive de 1 EP (Equipement Points), c'est à dire
soit le double des autres villes industrielles, et de 4 PP (Personnel Points).

La conquête de l'Ukraine, avec DNEPROPETROVSK, KHARKOV et STALINO (3 villes industrielles), et bien sur KIEV, serait un objectif plus réalisable et , oh combien, fructueux sur le long terme.

Tout le problème du joueur allemand est de choisir.
Ce jeu induit une forme d'inertie très réaliste historiquement:
Les HQ sont indispensables pour avoir le punch nécessaire pour l'emporter lors des batailles.
et leur redéploiement engendre une mise hors service durant 3 semaines...

Le joueur n'a pas la souplesse stratégique de la majorité des autres wargames sur le front de l'est, c'est plus réaliste et chaque choix enferme dans une voie dont il sera quasi impossible de sortir avant l'arrivée du mauvais temps.




3[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Mar 17 Nov 2020 - 19:22

Fred59

Fred59

J'aime beaucoup Frank Chadwick.

Bien des fois, plutôt que de complexifier un système afin qu'il fasse plus réaliste, il essaye au contraire de le simplifier tout en faisant en sorte qu'il simule au mieux les propriétés militaires de la période visée. j'ai toujours pensé que c'est à cela qu'on voit les grands concepteurs.
Les jeux obtenus sont ainsi souvent excellents, du point de vue de la simulation, et très agréables à jouer.

Seul bémol en ce qui concerne F. Chadwick: sa quête de simplification entraîne parfois des "trous" dans les règles.
Ce qui était assez typique de ses règles, du temps de GDW... Happy

http://www.kronoskaf.com/syw/

4[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Mer 18 Nov 2020 - 20:17

ulzanaraider

ulzanaraider

JUILLET  Semaine I  1941
1er tour de la saison été


Je choisis la carte (Medium)  N°10 Army organization
je pourrais avec elle redéployer un HQ et de pouvoir l'utiliser dans la foulée sans passer 3 semaines à l'organiser (countdown -3).
Ce qui me permettra de continuer mon avance sur un axe.
J'ai hésité à prendre deux cartes (Small) à la place dont "Tank Aces" pour booster mes attaques de panzers, et "Panzerblitz"
pour le bonus lors d'un overrun, mais le plus important est le supply et le bonus au combat  conféré par le HQ.


[CR] Thunder in the East Dsc09517
Phase de spécial movement
AGS:
J'ai réussi des encerclements au nord ouest et au sud ouest de Minsk, et je suis prêt à attaquer Minsk.




[CR] Thunder in the East Dsc09518

AGS: j'ai presque encerclé 3 corps Russes, difficile de faire mieux pour l'instant, je suis bloqué dans un couloir étroit entre les marais du Pripet et les Carpathes, avec plein d' armées Russes qui ferment l'accès
vers les plaines d'Ukraine.






[CR] Thunder in the East Dsc09519

Après les phases de combat et de regular movement

J'ai attaqué Minsk, fait reculer l'armée russe qui l'occupait, puis lancé vers le sud mes panzers pour boucler une poche et  prendre au piège une 2e armée ennemie





[CR] Thunder in the East Dsc09520

Deux PZK ont fait reculer une armée et une d'entre eux a scellé la poche, il y a une erreur sur la photo (j'ai rectifié sur ma carte en laissant 1 PZK à Zolochiv pour ne pas me retrouver Out of Supply lors de la phase Russe de ce tour.
Mon but était d'enfoncer un coin dans la ligne soviétique (la règle stipule que les gros pions armées, ne peuvent être adjacents, ils doivent laisser un hexagone, mais les russes n'ont pas de corps disponibles pour occuper ces hex vides...)


[CR] Thunder in the East Dsc09521

Au sud ouest d'Odessa, mes deux corps allemands et les roumains ont réussi à franchir la frontière et à encercler un corps meca.
Pas de panzers, une roumaine division blindée seulement.
La blitzkrieg , ici, c'est pas maintenant...


Avec un tour = 1 semaine, ce n'est pas la chevauchée des Walkyries, mais après un premier tour de fin juin échevelé, cela devient des petits encerclements qui accaparent mes unités.
Très différent des wargames habituels sur Barbarossa.
Et plus réaliste.

5[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Mer 25 Nov 2020 - 12:05

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East Dsc09531

Les poches ne sont pas hermétiquement fermées, les russes en profitent pour contre attaquer mon 57 PZK qui a déjà souffert.
Je l'appuie avec des stukas (les seuls avions pouvant intervenir en appui du défenseur chez l'allemand), mais le mal est fait, le 57 PZK subit une perte et se retrouve réduit à une seule panzer division.

Ils contre attaquent aussi au sud du Pripet, mais cette fois l'appui des stukas se révèle décisif, les soviétiques sont bloqués net.
En attendant cela me met la pression, je suis obligé de garder les stukas en réserve pour contrer les velléités offensives du Russe.







Tour JULY II

Si vous regardez les photos du tour JULY I, vous verrez que la grande forêt au nord est de Minsk était bien défendue par les soviets,
Je suis comme corseté par les armées ennemies, je me demande si je n'ai pas flingué la partie, on est en début juillet, je devrais me trouver dans une bien meilleure position....


[CR] Thunder in the East Dsc09523

Je tente alors un regroupement de mes PZK, leur mobilité aidant je frappe cette grande forêt, avec l'appui aérien maximal, l'aviation soviétique ne s'est pas encore remise de ses terribles pertesde juin.
Et cela marche ! j'obtiens une percée, la grande zone de forêt est nettoyée !
Vers où exploiter maintenant ?
Dois je me rabattre vers le sud pour envelopper Babruysk ?
Ou foncer vers Smolensk en passant par Orcha et Vitebsk ?
Ou bien glisser plus au nord vers Polotsk et le noeud ferrovière de Velikiye Luki ?







[CR] Thunder in the East Dsc09522

6 PZK sont lancés dans la brèche, une armée ennemie est encerclée dans un hex de forêt.
Je menace Vitebsk et Polotsk, prêt à franchir la Dvina avec mes panzers.
Je renonce à encercler les armées postées dans les marais plus au sud, à l'ouest de Moghilev.
Le plan d'encercler Kiev par le nord est abandonné.



[CR] Thunder in the East Dsc09526

Au sud, l'AGS combat laborieusement, mais un encerclement se dessine



[CR] Thunder in the East Dsc09527

C'est au soviet de jouer, et les problèmes logistiques apparaissent:
Rappel des règles:
une unité est out of supply si elle est hors de portée d'une base logistique (un HQ en état de fonctionner ou une cité [6])
Actuellement mes HQ sont trop loins pour ravitailler l'infanterie (en mode ATTACK c'est une porté de 6)
ils étaient OK pour ravitailler mes Panzers ( portée doublée pour les panzers avec HQ en mode ATTACK ...6X2=12hexes)
Minsk est en voie de réorganisation pour devenir une cité logistique allemande, mais le count down est à -2, elle ne sera effective que dans deux tours en JULY III.
Et j'ai transféré, le tour précédent un HQ à Smarhon à deux hexes au nord est de Minsk, maintenant avec un countdown de -3.

Mais d'un coup toutes mes unités deviennent Out of Supply .
Mon potentiel d'attaque de chaque unité sera divisé par deux.

Le gros problème arrive quand on devient isolé, on teste alors avec un D6 (sur 1, 2 , 3 on subit une perte par hex)











[CR] Thunder in the East Dsc09529


Tour JULY III

Mais la Luftwaffe supplée au manque de punch, au prix de lourdes pertes aériennes (3 unités endommagées).
Une armée russe est anéantie, une autre refoulée, mes panzers entrent dans Polotsk, déboulent dans Velikiye Luki
mes avant gardes sont à moins de 100 km des collines des Valdai , à 450 km de Moscou !



[CR] Thunder in the East Dsc09528




Une large brèche au nord ouest de Smolensk est créée,
Mes avant gardes sont à moins de 100 km des collines des Valdai , à 450 km de Moscou !

Les soviets n'ont que des corps, à la valeur incertaine entre elles et leur capitale.







[CR] Thunder in the East Dsc09530

Au sud du Pripet, une grande partie des soviétiques parvient à s'échapper de la poche naissante.
Mais mes panzers prennent la ville de Vinnitsa, noeud ferrovière.

Plus au nord, les russes sont accolés aux marais du Pripet, je ne parviens pas à les encercler, ce gigantesque marais va me causer des problèmes je le sens, c'est un nid de frelons potentiel.


POINT sur ces trois premiers tours de Juillet:
Le temps des renoncements:
renoncement à prendre Léningrad, le terrain y est trop favorable à la défense ennemie.
Renoncement à venir en aide à l'AGS par un vaste encerclement de Kiev et de l'Ukraine par le nord, les villes industrielles risquent de rester sous contrôle de Staline.

Que me reste comme espoir ?
Prendre Moscou !

Mais c'est un objectif qui devient trop évident pour Staline, il va désormais mettre tout ses moyens sur ce front central.

J'ai perdu la flexibilité stratégique qui obligeait Staline à disperser ses forces pour tout défendre...




6[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Sam 28 Nov 2020 - 12:20

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East Dsc09533

Staline réagit en levant des corps et en constituant des embryons d'armées dans les villes devant Moscou.
Tout en gardant solidement Smolensk et ses environs.
Il met au travail une grande partie de sa population civile (perte de moral), en préservant ses capacités de renforts .
Les Valdai ne lui paraissent pas menacés directement, mais il envoie néanmoins  des renforts dans les Valdai hills.






[CR] Thunder in the East Dsc09534

TOUR JULY IV

Le temps devient couvert par de lourds nuages , OVERCAST, mon aviation ne pourra faire des strike...pas d'appui aérien pour ce tour.

Je préfère foncer avec mes panzers  le long de l'axe Velikiye Luki - Rzhev que de m'en prendre au pôle défensif de Smolensk .
C'est un choix difficile, car j'aurais bien besoin de prendre cette ville pour menacer Moscou sur deux axes.
Mais je ne pouvais laisser les russes constituer un môle défensif trop solide devant Moscou.


Je redéploie le HQ Centre à Velikiye luki, qui prend un countdown de -3, (il sera opérationnel dans trois semaines).

Hé...oui, mes deux bases logistiques sont désormais loin derrière, Minsk et le HQ North à Smarhon.

Je vais devoir combattre en étant out of supply lors des prochains tours.
Pour l'instant mes panzers sont ravitaillés.

Deux PZK assaillent les russes dans les Valdai hills.
J'aurais pu faire des overruns mais le terrain ne s'y prêtait pas.

J'attaque et j'ai de la chance aux dés (pas d'aviation, pas de bonus de HQ).







[CR] Thunder in the East Dsc09535


Mes PZK repoussent les russes , prennent Demyansk et Bologoye, l'un d'entre eux se rabat vers le sud et essayant d'encercler   les soviets près de Rzhev, sans y parvenir...
Il ne manquait pas grand chose...





[CR] Thunder in the East Dsc09536


Dans les marais du Pripet, au centre, une longue poche est en train de se former, mais je parviens toujours pas à la fermer, là aussi , il ne manque pas grand chose....
Le temps nuageux empêche mon aviation de soutenir mon infanterie, et dans ce terrain difficile elle reste impuissante.



[CR] Thunder in the East Dsc09537

Au sud l'AGS commence à créer des poches ennemies, le russe est resté trop longtemps, mais une partie de ses forces se replie vers le Dniepr.
Début aout un nouveau PZK arrivera en renfort, où vais je l'envoyer ?
Renforcer mon avancée vers Moscou ?
Ou exploiter en Ukraine où il y aurait  tant de villes industrielles à prendre si la situation devenait plus fluide ?

7[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Dim 29 Nov 2020 - 13:23

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East Dsc09538

TOUR AUGUST I

Le temps continue d'être nuageux, la Luftwaffe ne pourra, une fois de plus, appuyer mes troupes.
Je poursuis mon offensive avec le gros de mes panzers, Rhzev est prise ainsi que Kalinin, mais la plupart de mes PZK sont out of supply et je m'éloigne encore plus de mes bases.
De plus je rencontre les premiers retranchements d'importance et cela augmente plus on s'approche de Moscou.






[CR] Thunder in the East Dsc09539

Dans les marais je parviens enfin à fermer hermétiquement la longue poche.
Les soviétiques vont finir par se rendre mais cela peut s'échelonner sur des semaines, immobilisant une grande partie de mon infanterie et deux de mes PZK.
Je vais accélérer le processus en attaquant les encerclés.



[CR] Thunder in the East Dsc09540

En Ukraine le front s'est bien fluidifié, les russes établissent une ligne de défense le long du Dniepr et autour de Kiev.
J'encercle quelques unités ennemies mais j'ai essentiellement des unités roumaines que je dois ménager.
En effet les pertes subies par mes alliés de l'Axe (Roumains et Hongrois) feront baisser leur moral national avec un risque de retour à leur neutralité (problème je n'ai que 2 points de Fuel par saison, et je dépends donc des 5 pts de fuel de Ploesti).

Tant que la grande poche des marais de Pripyat n'aura pas été nettoyée, je manquerai de forces allemandes pour conquérir l'Ukraine et ses villes industrielles.

Enfin , Odessa, ravitaillée et protégée par la Marine soviétique de la mer Noire, peut tenir longtemps face aux trois corps roumains non ravitaillés
(la ville de Chisinau est encore à count-2 et le HQ Roumain est trop loin)











[CR] Thunder in the East Dsc09541

TOUR AUGUST II

Enfin, le soleil est de retour, un temps lourd mais dégagé.
Les hélices de ma Luftwaffe tournent à plein régime.

Je passe plus d'une heure à regarder la carte pour visualiser différents plans.
Le jeu peut être long car il offre parfois un grand nombre de choix opérationnels et stratégiques, qu'il me faut examiner en détail en anticipant la suite.

J'ai failli poursuivre mon avancée vers Moscou.
J'y renonce momentanément et je lance une double offensive sur le secteur de Smolensk
Par le nord avec la 3e panzer armée et le 24 PZK je bouscule une armée, appuyé par des JUnkers qui se font intercepter par des Yak 1 !
Un groupe de JU 88 est endommagé, un autre abandonne, mais d'autres groupe de strike arrivent, interceptés à leur tour par des LaGG3, d'où sortent ils ?
L'aviation soviétique s'est patiemment reconstituée, du moins en priorité pour les chasseurs.
Un groupe de stukas est endommagé, mais j'ai mis le paquet aérien sur cette offensive et au final l'appui est consequent.

Mes Panzers sont victorieux et exploitent vers le sud.

Mon offensive plus au sud de Smolensk rencontre moins de succès, mais parvient à progresser grâce à la Luftwaffe et les panzers réussissent à s'infiltrer ...Smolensk est théoriquement encerclé grâce au 40 PZK, mais cela ne sera
réellement le cas que le tour prochain (si entre temps le russe n'a pas rétabli sa ligne de communication.





[CR] Thunder in the East Dsc09542

Le travail de nettoyage dans le Pripyat se poursuit, mais beaucoup de russes continuent de résister dans ce terrain infesté de moustiques.


[CR] Thunder in the East Dsc09543

En Ukraine, j'avance vers le Dniepr mais mes forces sont trop faibles pour forcer le passage.

8[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Mer 2 Déc 2020 - 12:52

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East Dsc09510

Les russes parviennent à sortir de la poche et se lier aux forces extérieures.
Encore une fois, le terrain difficile empêche les allemands de contenir les encerclés.





[CR] Thunder in the East Dsc09512

TOUR AUGUST III

Et le résultat est que les unités soviétiques isolées ne le sont plus.
Tout est à recommencer.
Dommage l'élimination à terme de toutes ces armées auraient créé un énorme trou dans le front soviétique.

Oui, les forces autour de Minsk sont bien coupées de toute communication, mais partout ailleurs les russes ont réussit à rétablir un front cohérent.



[CR] Thunder in the East Dsc09511

J'appuie vers le sud de Minsk  avec mes panzers pour tenter déborder les russes et crever le front.
Je manque d'infanterie, empêtrée devant Minsk, autour de Gomel et dans les marais.
Avancer vers Moscou sans infanterie pour garder mes flancs et  sans son appui serait vain, même avec l'essentiel de mes panzers.
Les combats vont commencer à être couteux et je n'ai pas les moyens de remplacer mes pertes en panzers, ou très partiellement.

Les résultats sont médiocres, malgré l'appui aérien.









[CR] Thunder in the East Dsc09513

TOUR  AUGUST IV

Les soviétiques amènent des renforts (délaissant les abords de la ville de  Moscou, pour l'instant non menacée)
vers le centre, ce qui renforce leur front.
Le grand encerclement central qui s'esquissait il y a encore deux ou trois semaines n'est plus d'actualité.




[CR] Thunder in the East Dsc09514

Ma 3e panzer armée et mon 57 PZK ont progressé.... de 50 Km.

Le noeud ferrovière de Bryansk est menacé.

Mais je n'arrive plus à bousculer le russe pour faire moisson d'armées soviétiques encerclées.


[CR] Thunder in the East Dsc09515

La même question se pose à moi:
foncer encore vers le sud pour encercler les forces autour de Kiev,
ou avancer vers Moscou en débordant par le sud ?

9[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Mer 2 Déc 2020 - 16:39

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East Dsc09544

TOUR SEPTEMBER I

En Ukraine, je joue la carte PREPARED CROSSING OPERATION
je peux attaquer au travers d'une major river comme s'il s'agissait d'une minor river.

Mon 14 PZK et une division blindée Roumaine parviennent à franchir le Dniepr...



[CR] Thunder in the East Dsc09546

Dans la foulée deux corps roumain traversent à leur tour.
Ce qui me donne une tête de pont.




[CR] Thunder in the East Dsc09545

Au centre, je fais une attaque frontale sur les retranchements à l'ouest de Moscou.
Je n'ai pas les moyens de réaliser des encerclements massifs.
Alors, je monte une offensive en direction du sud avec le gros de mes PZK.




[CR] Thunder in the East Dsc09547

Cette image donne une vision de la situation du soviétique.
La percée du Dniepr au sud et l'offensive allemande venant du nord, esquissent un enveloppement de la pointe prolongeant Kiev dans les marais du Pripet.
La route centrale menant vers Moscou est, aussi, menacée.
Staline veut récupérer ses forces qui s'extirpent des marais, il lui faudra renforcer plusieurs points et ses renforts ont grandement diminué de moitié.
Il pouvait créer 10 corps par tour (ou autant d'augmentation d'un pas de perte une unité ou combinaison des deux) soit 10% de son niveau de PERSONNEL POINTS, il y a deux mois.
Il est tombé maintenant à 5 par tour.

Moins de renforts et plus de points menacés...




[CR] Thunder in the East Dsc09516

TOUR SEPTEMBER II

J'avais redéployé un HQ à Gomel, le tour précédent, avec un -3 Countdown,
avec la carte ARMY ORGANISATION le countdown est terminée de suite... !
Je vais pouvoir ainsi appuyer mon offensive au centre, et notamment mes panzers les plus à l'est.





[CR] Thunder in the East Dsc09517

Dans le ciel la luftwaffe est aux prises avec les chasseurs soviétiques, pas très puissants mais agressifs en meute.
Il y en a de plus en plus, de ces saletés, le russe laisse de coté ses bombardiers pour faire voler sa chasse.
Ils me descendent une unité de Stukas (complètement détruite, il me faudra du temps pour la reconstituer).

Mes panzers progressent avec peine, les russes reculant sans paniquer quand ils doivent combattre mais un débordement a lieu, après Orel c'est Kursk qui est pris.



[CR] Thunder in the East Dsc09518

Une vision d'ensemble de la région centre/sud




[CR] Thunder in the East Dsc09519


Tour russe
Les soviétiques réagissent, en déployant des renforts pour contrer mes avant gardes.
C'est une situation fluide, parviendront ils à faire retraiter les forces sorties de la nasse des marais ?
Mes pointes avancées sont désormais non ravitaillées (divisées par deux en attaque).
Pourrai je continuer à avancer vers le sud pour enfermer ces forces gigantesques ?





[CR] Thunder in the East Dsc09520

Sur le front de Moscou, je vais devoir attaquer chaque position l'une après l'autre.
Combien de tour de beau temps me reste t il ?

10[CR] Thunder in the East Empty Re: [CR] Thunder in the East Mer 9 Déc 2020 - 20:50

ulzanaraider

ulzanaraider

[CR] Thunder in the East Dsc09610

TOUR SEPTEMBER III

Un encerclement d'une gigantesque poche entre le Dniepr et les marais du Pripyat se dessine.







[CR] Thunder in the East Dsc09611

TOUR SEPTEMBER IV

Certaines unités soviétiques tentent , comme à leur habitude de se glisser entre les mailles du filet, mais cette fois cela ne marche pas.
Les russes sont isolés et leurs unités commencent à se rendre de ci delà, trop lentement à mon goût.



[CR] Thunder in the East Dsc09612

Je monte quelques attaques devant la zone retranchée qui protège Moscou, certaines avec succès.
Mais il me faudrait plus de forces et j'ai fait le choix de nettoyer le centre de la carte.
Sans quoi je ne pourrai appuyer mon avance sur Moscou avec suffisamment d'infanterie.






[CR] Thunder in the East Dsc09613

TOUR OCTOBER I
Temps pourri  ... MUD
Pas d'appui aérien et mobilité très réduite.

Tout en contenant les forces encerclées
J'encercle Kharkov et je m'approche de Dnepropetrovsk.
Les russes rameutent des corps pour former une ligne de défense plus à l'est, ainsi que devant Moscou.
                 






[CR] Thunder in the East Dsc09614

TOUR OCTOBER II  Overcast, pas d'appui aérien.

Les villes de Kharkov et Dnepropetrovsk sont prises, leurs usines ont eu le temps d'être évacuées vers l'Oural.





[CR] Thunder in the East Dsc09615



[CR] Thunder in the East Dsc09616


Mes généraux redoublent d'initiative (CARTE)  et Staline décrète une mobilisation d'urgence (Carte) pour renforcer encore la région de Moscou.



[CR] Thunder in the East Dsc09617







[CR] Thunder in the East Dsc09618

Les soviétiques ne se rendent pas, le soviet joue une carte ENDURING PRIVATIONS, cela va immobiliser une semaine de plus mon cordon d'infanterie, qui ne sera pas disponible pour aller vers Moscou ou poursuivre son avancée vers le sud est (Stalino et Rostov).





[CR] Thunder in the East Dsc09619

TOUR OCTOBER III    Overcast pas d'appui aérien

L'encerclement étant assuré par mes corps d'infanterie
J'ai pu  redéployer plusieurs PZK au sud de Moscou et déclenché une offensive, qui réussit à avancer.
Le 3 PZK à l'ouest de Moscou ainsi que le 41 PZK et la 3 Pz Armée au sud est ne sont plus qu'à 150 km (3 hexes ) de Moscou !



[CR] Thunder in the East Dsc09621

Je redéploie un HQ sur Kharkov pour soutenir une avance au sud, mais il ne sera opérationnel que dans trois semaines.
C'est à dire fin Novembre...





[CR] Thunder in the East Dsc09622

Staline racle les fonds de tiroir pour mettre en ligne des corps à l'est de Moscou.




[CR] Thunder in the East Dsc09623

TOUR NOVEMBER I

Temps horrible, de la pluie continue... MUD
Evidemment pas d'aviation et chaque hex est considéré comme un marais.
Cela ne sert à rien d'attaquer, à part échanger  des pertes .
Mais le russe se renforce, les corps deviennent des armées incomplètes.





[CR] Thunder in the East Dsc09624

TOUR NOVEMBER II   Mud toujours...

J'échoue devant Bakhmut.
Sans avions et sur un terrain boueux mes panzers sont inefficaces.




[CR] Thunder in the East Dsc09625

les armées russes  de renfort contre attaquent avant même d'être arrivées à plein effectif.
Mon 41 PZK subit des pertes et doit retraiter.
Mon assaut d'un saillant russe à l'ouest de Moscou ne conduit qu'à causer de lourdes pertes.





[CR] Thunder in the East Dsc09626

TOUR NOVEMBER III   Mud encore

Les russes continuent d’attaquer au sud est de Moscou et me font encore reculer





[CR] Thunder in the East Dsc09627

TOUR DECEMBRE I     Extreme cold: deux de mes corps subissent des pertes dues à leur manque d'équipement d'hiver

Je réussis à prendre Bakhmut et à encercler Stalino dont les usines ont été envoyées dans l'Oural



[CR] Thunder in the East Dsc09628


TOURS DECEMBRE II et III      SNOW  (just snow, no John)

Prise de Stalino, mais mes attaques vers Moscou échouent avec de lourdes pertes.
Le russe est bien retranché en profondeur, et suffisamment nombreux pour m'arrêter.
Je m'épuise en vain, mes remplacements  sont limités, au mieux j'avancerais d'un hexagone et serait ensuite contre attaqué par les réserves soviétiques.


TOUR JANUARY 42          EXTREME COLD

à nouveau deux corps subissent des pertes.
J'arrête les frais.
Je ne prendrai pas Moscou...



Player's notes:

Le résultat est assez similaire au résultat historique.

C'est une défaite sans appel pour l'allemand.

Bien entendu c'est un CR d'une partie Solo.
J'ai fait quelques essais avant de m'y engager mais c'est une 1ère partie.
Cela avait un grand avantage : je ne connaissais par ce qui pouvait être réalisé par chacun des deux camps.
Ce sont souvent les parties  plus intéressantes, les suivantes on optimise en bon wargamer omniscient et on s'éloigne de l'état d'esprit de l'époque.

En effet, le russe aurait pu se replier vers l'est bien plus tôt pour éviter un énorme encerclement au sud du Pripet.
Historiquement Staline ne l'aurait ni toléré ni imaginé que Guderian puisse réaliser un tel coup.

Le joueur allemand rencontre 4 gros problèmes
1 Le centre, les marais du Pripet ne peuvent être attaqués de front avec les panzers, pour se débarrasser des amas de russes qui s'y retranchent et s'appuient plus au sud sur le Dniepr , il faut faire un gigantesque encerclement, comme historiquement.
(David Glantz a écrit que cela était indispensable, la situation aurait été pire encore sans cela, près d'un million de soviétiques ont été mis hors de combat grâce à cela).

2 La logistique
Il faut faire avancer les HQ vers l'est, ils ne deviennent effectifs que 3 semaines plus tard...
Faute de quoi on attaque à moitié potentiel, il suffit alors aux soviet de tenir sur des retranchements.

3 Le temps (au double sens de la montre et du climat)
C'est simple Il manque un mois de beau temps.

4 Les remplacements soviétiques
Ils en ont plus de 120 au début , et plus d'une vingtaine tous les 3 mois.
Les allemands une dizaine au début et une dizaine tous les 3 mois.
Sans compter le différentiel de la  production industrielle et du pétrole.

Le russe peut reconstruire inlassablement des quantités de corps d'infanterie qui deviennent des armées.
Certes il n'a pas , à ce stade des forces mécanisées efficientes (ses corps méca sont faibles) , mais l'infanterie suffit à tenir des retranchements ainsi que des forêts profondes et des marais.

Je me demande ce que donnerait Case Blue
Je pense qu'il serait bien plus facile à jouer, du moins exigeant moins de travail et plus de focalisation sur chaque unité.




Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum