L'Estafette
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

L'Estafette - Histoire & Wargames

Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône"

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Allalalai

Allalalai

A tous bonsoir,
Voici un CR sur la bataille d’Hastings (1066) qui composera avec celle de Fulford Bridge et Stamford Bridge les 3 scénarios au menu de la première extension du module ARS BELLUM II, intitulée « Campagne pour un trône ».

Suite à sa victoire sur les Norvégiens à Stamford Bridge, Harold laisse une bonne partie de ses troupes dans le nord sous le commandement des comtes Morcar et Edwin, et prend à marche forcée la direction du sud. Apprenant en chemin le débarquement de Guillaume, il parcourt les 320 km jusqu’à Londres en une semaine seulement. Une fois sur place il ne prend que quelques jours pour rassembler ses troupes et, la nuit du 13 octobre, campe sur la colline de Caldbec, à une quinzaine de km du château que Guillaume vient d’édifier à Hastings.
Son armée rassemble environ 8000 hommes, pour l’essentiel des fyrds, milice formant l’ossature régionale de toute force anglo-saxonne et sa garde personnelle de Housecarls ; il a à ses côtés ses frères Gwirth (ou Gyrth) et Leofwine. Face à lui, Guillaume possède environ 8000 hommes, 6500 fantassins et archers ou arbalétriers et 1500 cavaliers. Tous ne proviennent pas uniquement de Normandie, mais également de Bretagne, de Flandres et de diverses régions de France.
L’affrontement a lieu à 11 km au nord d’Hastings, entre les collines de Caldbec au nord et de Telham au sud, dans une zone densément boisée, à proximité d’un marais. Harold a disposé ses hommes en formation serrée, au sommet de la colline de Caldbec, les flancs protégés par les bois, le centre par un sol marécageux ; le premier rang forme un mur de boucliers (« shieldwall ») pour se protéger des attaques adverses. En face, Guillaume a organisé son armée en trois corps : à gauche, bretons, Angevins, Poitevins et Manceaux sous le commandement du baron Alain le Roux ; au centre, les Normands, menés par le duc lui-même ; à droite, Picard, Boulonnais et Flamands sont dirigés par Eustache II de Boulogne et Guillaume de Crépon. Les archers sont placés en avant pour épuiser l’adversaire par leurs volées de flèches, puis viennent les fantassins qui doivent attaquer au corps à corps. En arrière, les cavaliers doivent exploiter les brèches pour enfoncer l’adversaire et poursuivre les fuyards.
La bataille débute vers 9h du matin.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515217789117185690
1

Tour 1 :
Guillaume avec 6 conquiert l’initiative facilement. Il faut réfléchir, bien se déployer et ne pas se précipiter car la colline en pente douce favorise les défenseurs. Guillaume déploie son armée en avançant vers l’armée d’Harold. Celui-ci n’effectue que des changements mineurs, il doit conserver sa position pour ne pas être flanqué par la cavalerie.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515517789117185692
[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515517789117185693
[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515817789117185694
[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515817789117185695
[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409520017789117185696

Tour 2 :
Guillaume conserve l’initiative. Il lance une attaque frontale précédée du tir de ses archers. Ceux-ci ont des munitions limitées à 4 tirs, puis se réapprovisionnent durant un tour. Cependant, l’élévation atténue fortement l’effet de leurs tirs. Les Flamands font reculer un fyrd, le reste ne peut pas tirer ou échoue. L’infanterie lourde arrive au contact : l’élévation entraîne un -2 au d6, c’est un échec, 1 désorganisation et deux reculs.
Profitant de la faiblesse des fantassins normands, les Saxons attaquent les fantassins au centre. La position d’Harold présente un dilemme : se précipiter vers les unités normandes pour profiter du relief, ou les laisser s’épuiser dans leurs attaques et porter des coups décisifs ensuite. Je choisis comme historiquement la 2nde option.
Les tirs saxons sont inefficaces, mais les haches frappent fort, 3 unités normandes sont désorganisées ainsi que des archers flamands. En revanche, l’impétuosité des Fyrds a désorganisé la ligne de combat d’Harold.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409520217789117185698

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409520217789117185697

Tour 3 :
Avec 4, Guillaume conserve l’initiative. La poursuite des Saxons permet à Guillaume de tenter d’exploiter une brèche dans leur centre-droit. Il ordonne à ses tireur de redoubler d’efforts et fait charger ses cavaliers en soutien de son infanterie : un Fyrd est repoussé, mais de mauvais scores aux dés font piétiner l’attaque.
Harold a bien vu le danger, un faible tir saxon sans effet précède l’a charge des fyrds. A gauche Leofwine le frère d’Harold désorganise Flamands, au centre, 2 unités de fantassins normands sont éliminées. Cependant, la ligne saxonne s’est rompue dans la poursuite, et le « Shieldwall » n’est plus aussi efficace.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409520417789117185699

Tour 4 :
Guillaume récupère l’initiative de justesse. Il lui faut détruire des unités adverses pour rétablir l’équilibre. Il allonge son dispositif pour utiliser au mieux sa cavalerie et attaque de front les unités saxonnes trop avancées. Une seule unité est désorganisée…
Harold attaque de plus belle. Quelques reculs sont obtenus, mais sur sa droite, des chevaliers bretons résistent et inversent même la situation, 3 fyrds doivent tester et l’un d’eux est désorganisé.
Tour 5 :
Guillaume maintient son effort. Ses ails chargent les flancs adverses, et au centre, ses fantassins soutenus par les cavaliers tentent d’ouvrir des brèches dans l’armée saxonne. Les pertes saxonnes sont importantes et Leofwine touché ; en revanche, Guillaume s’est beaucoup avancé.
Les Saxons essaient de profiter d’opportunités en attaquant des unités isolées ou affablies, et en fonçant vers Guillaume qui doit tester…sans souci.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409514717789117185686


Tour 6 :
Avec 6, Guillaume peut s’imposer ce tour encore. Les Normands prennent la tête avec 4 pertes contre 3, mais Harold tient encore et espère l’arrivée de ses renforts dans trois tours pour renverser la situation. Il égalise en éliminant une unité normande.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409514717789117185687

Tour 7 :
Avec un +2, Guillaume semble systématiquement obtenir l’initiative, ce qui historiquement est assez logique. Il engendre des pertes mais Harold aussi et l’écart se réduit. En revanche, Harold faiblit et doit resserrer son dispositif pour éviter une attaque sur ses arrières.
Tour 8 :
Après une égalité c’est le Saxon qui remporte l’initiative. Harold se jette dans la bataille contre les chevaliers adverses et tente d’accentuer les pertes sur ce coup du sort. Il égalise en détruisant une unité de chevaliers bretons.
Guillaume doit se reprendre, il harangue ses troupes et cherche à imposer la décision finale. A droite Eustache, dans une charge violente désorganise une unité de Fyrd ; au centre Guillaume poursuit des Fyrds aidé d’archers normands, la charge de chevaliers normands repousse des Housecarls et un Fyrd est éliminé. Une percée est réussie, la bannière d’Harold manque d’être prise et Leofwine l’un de ses frères est tué. Sur la gauche, les Saxons repoussent les Bretons.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409514917789117185688

Tour 9 :
Harold bénéficie d’un répit en arrachant l’initiative et désorganise des chevaliers ennemis tandis que ses renforts viennent épauler ses flancs menacés. Mais ses troupes sont épuisées, le combat dure depuis déjà longtemps… Guillaume le sait, ses archers se sont réapprovisionnées, et il ordonne à ses troupes de serrer au plus près l’ennemi. Au centre la percée est effective, à droite les Saxons sont sur le point de rompre, à gauche ils tiennent encore.
Harold essaie d’endiguer la marée normande, il détruit une unité de cavaliers, mais ne peut pas grand-chose de plus.

[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515017789117185689

Tour 10 :
Guillaume écrase Harold avec un 6, il tient sa future victoire au bout de son épée.
(A noter que je viens de m’apercevoir que je me suis trompé en mettant un ancien pion d’Harold à 5 de valeur de combat au lieu de 4, pas grave). Une nuée de traits tombe sur le roi saxon qui est blessé, une unité de fyrd désorganisée. Plusieurs unités saxonnes sont éliminées, Gwirth aussi.Pour le Saxon, ça sent mauvais !!
Harold essaie d’empêcher un mouvement tournant d’Eustache, mais il ne peut plus réellement attaquer.
Tour 11 :
Guillaume a toujours l’initiative. C’est l’hallali ou l’Allalalai !!! Harold ne peut plus combattre avec un rapport favorable.
Tour 12 :
[CR] ARS BELLUM II extension "Campagne pour un trône" 20122409515317789117185691
Guillaume en finit avec son ennemi, avec 17 unités éliminées (pertes en bas à gauche), c’est une victoire majeure. Harold survit, mais il est déchu et emprisonné par Guillaume qui couronné roi d’Angleterre le 25 décembre 1066 et entre ainsi dans l’Histoire.

J’avais déjà fait un CR pour Fulford Bridge, les impressions sont les mêmes, historicité et ludicité sont bien au rendez-vous ! Première extension du système ARS BELLUM II, « Campagne pour un trône » sortira bientôt.
Bonnes fêtes et Joyeux Noël à tous !!

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum