L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Longstreet attacks de revolution games

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Longstreet attacks de revolution games le Jeu 28 Juin 2018 - 20:20



Soir du 1er juillet 1863, après une première journée de bataille non décisive contre l'armée du Potomac du général Meade.
(d'après Harry W.Pfanz  "Gettysburg the second day"

Tout commence par un désaccord stratégique entre les deux hommes les plus importants de l'armée de virginie du nord:

James Longstreet,  commandant le Ier corps qui vient d'arriver se fait l'avocat enflammé d'un mouvement tournant de la gauche ennemie, puis du choix d'une forte position où y attendre l'attaque de l'armée du Potomac  obligée de quitter sa position défensive actuelle.

Robert E Lee pense qu'un tel mouvement serait impraticable.
"si l'ennemi est toujours là demain, nous devrons l'attaquer."

Longstreet répondit que s'il était toujours là demain, ce serait parce qu'il voudrait qu'on l'attaque, une bonne raison pour ne surtout pas le faire.


Lee pensait qu'il n'y avait que deux choix possibles: attaquer à nouveau avec le 1er corps non encore engagé, ou retraiter.

En retraitant il aurait transformé la petite victoire tactique confédérée du Ier Juillet en victoire stratégique de l'Union, restée maitre du terrain, la campagne d'été en territoire nordiste aurait été finie.

Ce que proposait Longstreet était risqué, la longue colonne de chariots de ravitaillement et de butin aurait été menacée et rien ne disait que l'armée du Potomac allait venir se fracasser contre le 1er corps établi sur une forte position comme sur les Maryes Heights de Fredericksburg.
Elle pouvait très bien ne rien faire et se renforcer.

Quant à se lancer vers Washington avec elle dans le dos, cela aurait pu marcher les années précédentes, plus maintenant….trop de forts autour de la Capitale de l'Union et une cavalerie yankee devenue redoutable.


Ce désaccord entre ces deux hommes éminents va peser le lendemain: Longstreet va mener l'attaque...mais il n'y croit pas.

Pire...il est persuadé qu'elle ne pourra réussir, et conduira à des pertes inutiles, qu'on aurait pu éviter si son plan avait été suivi.


Retards et malentendus vont s'enchainer le lendemain.

"Heureusement"...du coté adverse, des initiatives malencontreuses vont fragiliser la ligne nordiste.

Le 2 juillet va se révéler une bataille chaotique…

Et cela tombe bien: le "blind Swords system", utilisé pour la 3e fois par Revolution games dans "Longstreet attacks" excelle dans ce registre.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum