L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

"Landau ou la mort !" Hoche et la lutte pour l'Alsace, 1793

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sur le système révisé de "La Grande Tactique" (Montenotte 1796), voici le petit CR d'une première partie de test. Le scénario évoluera certainement dans les prochains jours, vu que je dois recevoir deux ouvrages étrangers sur le sujet (introuvables en France).

Situation initiale.

Nous sommes fin novembre 1793. Les généraux Pichegru et Hoche ont pris respectivement les commandements des armées du Rhin et de la Moselle. Ils sont chargés par le Comité de Salut Public de lever le blocus de Landau. La mission est si importante aux yeux de Carnot que le Comité y a dépêché les redoutables représentants Saint-Just et Lebas.
Faisant face à des forces autrichiennes et prussiennes commandées par von Wurmser et von Braunschweig ainsi qu'un corps d'émigrés aux ordres du Prince de Condé, la libération de l'Alsace ne s'apparente certainement pas à une promenade de santé. Le terrain, notamment, est extrêmement complexe.
Face à eux, les Prussiens, loin de s'imaginer quelle tempête va s'abattre sur les coalisés, sont en cours de repli sur leurs quartiers d'hiver à Kaiserslautern.
Le plan général français est simple. Hoche s'avancera par la vallée de Niederbronn afin de tomber sur le flanc de von Wurmser pendant que deux divisions couvriront les derrières par delà les Vosges, face aux Prussiens. Ensuite, une fois rassemblées, les forces françaises avanceront dans la Vallée du Rhin et battront Wurmser !

Tour 1 & 2 : 19 & 20 novembre 1793
Hoche attend des renforts avant d'avancer alors que Pichegru prépare une manœuvre de flanc avec les divisions Michaud et Férino.


Tour 3 : 21 novembre 1793
von Wurmser tente de contrer la manœuvre de Pichegru en le prévenant et jette ses forces sur Férino. Mais la bataille s'apparente en fait à une série d'escarmouches sans ampleur. Les deux camps perdent un peu moins de 500 hommes. Hoche débute enfin son mouvement alors que la division Ambert est arrivée de son contournement par Tholey.


Tour 4 : 22 novembre 1793
Ayant concentré ses divisions, Pichegru attaque Wurmser à Brumath. Les divisions Michaud, Férino et Hatry sont refoulées et laissent 1400 tués et blessés. Les Autrichiens de Spleny et Hotze laissent 500 tués et blessés. A l'ouest, Hoche a reçu les renforts des divisions Jacob et Vincent. Lui-même, à la tête des divisions Taponier et Huet s'apprête à attaquer Niederbronn tenu par les Emigrés du Prince de Condé.


Tour 5 : 23 novembre 1793
Hoche force la position de Niederbronn avec ses 18,000 hommes face aux 5,000 hommes du Prince de Condé qui en perd 1200 dans le combat. Menacé sur sa droite, Wurmser réorganise sa ligne de bataille en dépêchant à Reischhoffen la colonne de von Spleny. Ayant ainsi découvert son centre, celui-ci (tenu par von Hotze) est enfoncé par une nouvelle offensive frontale des trois divisions de Pichegru.
Dans les Vosges, alors que Hoche envoie une troisième division vers la Vallée du Rhin par Lembach, les Prussiens menés par le Prince de Prusse et le Duc de Weimar en profitent pour s'emparer de Pirmasens.


Tour 6 & 7 : 24 & 25 novembre 1793
Hoche bat le baron Spleny à Reischhoffen grâce à l'intervention de la division Jacob qui prend les Autrichiens en flanc. Les Autrichiens laissent 2400 tués, blessés et prisonniers. Plus proche du Rhin, Desaix s'avance avec 14,000 hommes, suivant le repli des divisions de Wurmser. Les Prussiens amorcent une grande manœuvre pour attaquer le fort de Bitche avec quatre corps afin de couper Hoche de ses lignes de communication.

Alors que Wurmser amorce le repli général de l'armée menacée d'être complètement tournée par Hoche, Pichegru le poursuit sur la ligne de la Sauer. Desaix, quant à lui, rejette la colonne du Prince de Waldeck de la forêt de Haguenau, lui prenant un millier de prisonniers.


Tour 8 : 26 novembre 1793
Ayant rappelé à lui la division Ambert - prenant un risque d'ailleurs, puisque von Braunschweig n'allait pas tarder à débuter son attaque sur le fort de Bitche - Hoche préparait l'attaque de la ligne de Weissembourg (ou ligne de la Lauter). Avec les divisions Jacob, Taponier et Huet, il remportait la bataille de Woerth, refoulant von Spleny qui laissait un peu moins de mille hommes sur le terrain. La totalité de l'armée autrichienne s'était établie sur la ligne de Weissembourg, renforcée du corps prussien de Hohenlohe et de la brigade Götze qui tenait Lauterbourg.


Tour 9 : 27 novembre 1793
Nommé commandant en chef des armées du Rhin et de la Moselle, Hoche put enfin diriger correctement les opérations, sans avoir à discuter des plans d'opérations avec Pichegru qui n'en avait que faire. Au matin du 27 novembre, les divisions Hatry et Jacob attaquent les débris de la colonne de Spleny. Rapidement, Hotze et Hohenlohe marchent au son du canon ; de même que Férino, Taponier, Huet et Ambert - en tout quelques 49,000 Français. Huet et Ambert prennent en flanc les 26,000 coalisés.


La bataille est une victoire totale, les Français perdent 2400 tués et blessés contre 6000 tués, blessés et prisonniers prussiens et autrichiens. A l'ouest, pressé par les victoires splendides de Hoche, von Braunschweig n'attend pas et attaque le fort de Bitche avec 25,000 hommes. Les 12,000 Français restent malgré tout maîtres du champ de bataille après de durs combats assez mal menés de la part du vieux duc qui manqua d'énergie, mais non de forces. Définitivement vaincu, von Wurmser ordonna à son armée de retraiter et de passer le Rhin, acceptant sa défaite - en rejetant la cause aux Prussiens. L'armée du Rhin poursuivit ; Desaix s'empara aisément de Lauterbourg.
Avec l'abandon soudain des Autrichiens et ne souhaitant pas livrer bataille seul face aux deux armées combinées de la Moselle et du Rhin, l'Herzog von Braunschweig ordonna également la retraite et leva le blocus de Landau. La victoire était française !


Etat des troupes en fin de partie :



Dernière édition par VinceWG le Mer 15 Fév 2017 - 1:00, édité 1 fois (Raison : quelques corrections)

Voir le profil de l'utilisateur
Vous pouvez me contacter en PV ou par mail vincegrd at gmail point com si playtester le jeu vous dit.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum