L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Flying Colors : Batailles navales sous Louis XIV

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Bon très bien merci à toi.

A) Pour qu' une commande de réalisation de Jeux chez GMT commence, il faut atteindre 500 pré-commandes ; hors je vois que nous en sommes plus qu' à 24 ! ...donc cela approche quand même très vite.

B) Par contre pour le gros packtage "Flying Colors Deluxe" nous en sommes encore très très loin !

C) Pour Bézéviers et ton scénario, au final je trouve que tu avais bien fait initialement, et les grosses Frégates resteront des Frégates, et non pas des petits Vaisseaux : (terme qui est assez flou d'ailleurs). Les reconfigurer en Vaisseau, là cela aurait été excessif.
Car il existe bien aussi, diverses tailles et modèles de Frégates dans la série, par rapport à "leur nombre et calibres de canons" pour bien les différencier.
Cela doit donc largement suffire à faire le distingo.

Cool

Voir le profil de l'utilisateur
A) Je suis bien d accord, Under the Southern Cross: Flying Colors Vol. IV, le titre exacte, est passé à 480... Mais je vais être le grincheux de service, cela fait 5 mois qu'il est à se niveau de commande et le plafond de verre n'est toujours pas percé.... Toujours dans les P500, 3éme réimpression de FC de base.... 308 précommandes....

B) J'ai oublié quelques variantes prévues pour la bataille de bévézier... je voulait inclure les brûlots, les deux camps en disposaient (avec un avantage côté anlo-hollandais), même si aucune attaque ne fut couronnée de succès. Les pions sont réalisés et la règle, ma foi, (je ne me suis pas foulé), une adaptation des options de wooden ship & iron men.
Une règle optionnelle sur les galères pour les français. Il s'en est fallu de peu ( 15 galères venant de Rochefort sont arrivées le lendemain de la bataille) que Tourville les utilise. Elles auraient surement joué un rôle, les vents étant très faibles, pour déplacer les vaisseaux français encalminés ainsi que les brûlot....
Le renfort d 'une quinzaine de vaisseaux hollandais, si Herbert avait écouté les amiraux bataves; mais la pression politique fut la plus forte...
cordialement

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum