L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La bataille des trois empires, Lépante 1571 (Alessandro Barbero)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]



Je ne sais pas si vous avez lu ce que j'en ai dit dans VaeVictis n°107 (ou sur mon site), j'ai une opinion un peu moins dythirambique du livre que P. Guy dans G&H n°9.

Un très bon livre, mais vraiment en dessous des précédent Barbero en termes d'intensité du récit. Si vous avez des questions, je veux bien y répondre évidemment.



Dernière édition par Semper Victor le Mar 13 Nov 2012 - 21:59, édité 1 fois


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Justement, ce livre m'intéressait... Je vais voir ce que vous en dites sur votre site Happy

Alessandro Barbero parle de son travail et de son livre ici :
http://www.histoire-pour-tous.fr/livres/192-entretiens-avec-les-historiens/4371-entretien-avec-alessandro-barbero-historien.html

Voir le profil de l'utilisateur http://troisponts.wordpress.com/
Que l'on soit bien d'accord, j'ai trouvé le livre très bon et particulièrement riche, mais c'est plus un ouvragre sur les méandres diplomatiques de l'époque que sur la bataille en elle-même. Ma mise au point était surtout là dessus et sur le style de Barbero, si enlvée d'habitude et vraiment asutère cette fois-ci.

J'en ai parlé avec un joueur d'histoire italien de mes amis pour savoir si cela venait de la traduction, mais il avait sur la version originale italienne la même opinion que moi sur la version française.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Dans ces conditions, et à 30 euros l'exemplaire, j'attendrai une éventuelle sortie en Poche, malgré mon intéret pour le sujet et mon admiration pour l'auteur...

Voir le profil de l'utilisateur
Sur l'épante c, j'ai lu l'ouvrage chez Economica Lépante

Il ne m'a pas laissé un souvenir inoubliable...le livre sur le sujet semble à écrire...Frédéric? Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Moi je ne serai pas aussi sévère. J'ai beaucoup ce nouvel opus de Barbero qui donne une peinture assez détaillée du contexte. Il me semble que son ouvrage " Le jour des barbares" ne donnait pas plus de place à la bataille elle même que celui là.

Voir le profil de l'utilisateur
Lépante Economica

Même avis que toi vince92

Moi je ne serai pas aussi sévère. J'ai beaucoup ce nouvel opus de Barbero qui donne une peinture assez détaillée du contexte. Il me semble que son ouvrage " Le jour des barbares" ne donnait pas plus de place à la bataille elle même que celui là.

Je ne suis pas sévère, j'ai même dit plutôt du bien du livre, non ? Par rapport au "Jour des Barbares" ou à "Waterloo", ce n'est pas tant la moindre place de la bataille que je regrette, mais plutôt le style beaucoup plus académique cette fois. On ne retrouve pas le style Barbero qui a fait son succès, l'écriture et la construction du livre est ici beaucoup plus banale.

Je trouve aussi que Barbero semble prendre des précautions à chaque phrase, à la suivre, on ne comprend pas d'ailleurs pourquoi, dans les dernières pages, il affirme que la victoire de la Sainte Ligue était inévitable au regard de tout ce qu'il a écrit dans les 480 pages précédentes précendentes pour nous vanter sa médiocrité.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
Lépante bataille impossible à perdre c'est aussi le point de vue de Hanson dans Carnage et Culture. L'argument essentiel étant la trop grande disparité technique entre les deux flottes, qu'il s'agisse des navires (avec le rôle des galéasses notamment) ou des armements individuels (par exemple, armes à feu d'un côté, arc et flèches de l'autre).

C'est un peu un paradoxe dans la mesure où les Ottomans n'avaient jamais été décrits comme arriérés sur le plan militaire. C'est plutôt le contraire, même.

Voir le profil de l'utilisateur
Je suis d'accord sur le fond, ce qui est étonnant dans le livre de Barbero, c'est qu pendant 480 pages ils tend à démontrer l'intelligence, la préparation et la valeur des Ottomans vant de finalement de nous asséner qu'il ne pouvaient que perdre. C'est un peu bizarre. En tout cas je l'ai ressenti comme tel.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
tyrkir a écrit:Dans ces conditions, et à 30 euros l'exemplaire, j'attendrai une éventuelle sortie en Poche, malgré mon intéret pour le sujet et mon admiration pour l'auteur...

+1
Pareil, et pourtant ça me tente, mais vu le nombre de bouquins qui me tentent en ce moment (il y aussi celui de Gougenheim sur Tannenberg/Grunwald, celui de Rommel ...)

Voir le profil de l'utilisateur
Le Tannenberg est vraiment très bien.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/
On le trouve facilement le Tannenberg? Je ne l'ai pas vu à mon Gibert...(pardon pour l'aparté...)

Voir le profil de l'utilisateur
tyrkir a écrit:On le trouve facilement le Tannenberg? Je ne l'ai pas vu à mon Gibert...(pardon pour l'aparté...)

Amazon est ton ami ...

Voir le profil de l'utilisateur
Certes...Mais j'aime bien "encourager" les librairies physiques, tant qu'il en reste...Wink

Voir le profil de l'utilisateur
 cheers  Je remonte le sujet pour signaler que le livre est sorti en poche le mois dernier :

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum