L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le Lion et l'Epée

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas  Message [Page 8 sur 10]

176 Re: Le Lion et l'Epée le Dim 20 Juin 2010 - 22:14

Le 8.4 dite "transformer son infanterie en cavalerie (remonte) ou sa cavalerie en infanterie (démonte)"

Un chevalier "démonté" a donc 4 PM (comme un chevalier à pied).


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

177 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 21 Juin 2010 - 0:28

Semper Victor a écrit:Le 8.4 dite "transformer son infanterie en cavalerie (remonte) ou sa cavalerie en infanterie (démonte)"

Un chevalier "démonté" a donc 4 PM (comme un chevalier à pied).

Merci pour cette réponse!
Comme ça c'est dit Smile

Voir le profil de l'utilisateur

178 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 21 Juin 2010 - 16:16

Mon site est à jour et les règles AFdE Version 2010 sont en ligne (téléchargeables) en trois langues (français, anglais et italien).

Merci encore Enrico pour la version italienne.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

179 Re: Le Lion et l'Epée le Dim 27 Juin 2010 - 20:22

Je viens de démarrer Arsouf !
C'est beau !
Je ne vois pas encore ce que les Sarrasins peuvent faire. Ah ce sacrée Guy de Naplouse et ses Hospitaliers, quel excité !
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

180 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 0:29

Invité


Invité
birhacheim a écrit:Je viens de démarrer Arsouf !

Pareil

birhacheim a écrit: C'est beau !

Pareil !


birhacheim a écrit:Je ne vois pas encore ce que les Sarrasins peuvent faire.

Moi non plus. Je cherche. Si quelqu'un a un tips, je suis preneur Wink

C'est vraiment tres chouette. Seuls petits bémols
- Pascal, tu aurais pu faire un petit effort sur la taille des hexs Wink. Au bout d'un moment, quand ca se bouscule un peu, c'est franchement relou. Heureusement que ce n'est pas un module avec empilement d'unités (mais déjà avec les marqueurs et les leaders...). Quand on connait l'importance de la micro gestion des orientations dans AfdE... Tu aurais supprimé une rangée d'hex de mer inutile, et vu avec Fred si tu pouvais supprimer une rangée (voire deux, à première vue c'est faisable) à l'est de la carte, et rogner un peu sur les marges, on aurait vraiment gagné en confort de jeu.
- les hexs sur terrain boisé sont quasi invisibles. J'ai eu une petite escarmouche dans les bois et c'est un peu pénible.
- le recto des croisés... franchement tu aurais fait une bande foncée, ca aurait été achement mieux. Parce que là, distinguer en un clin d'œil les unités croisés fatiguées des vaillantes, c'est pas tout à fait ça. D'ailleurs, sans réglages exprès pour ça, mon appareil photo ne fait quasiment pas la différence.

Bref. Super content de voir enfin un module AfdE avec "vrais" pions. Faudrait juste optimiser un peu pour le confort de jeu Wink

181 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 7:51

GT3: L'aile gauche ayyoubide craque devant les charges de Robert de Sablé. Un trait d'arbalète a tué Al Adil, frère de Saladin. L'aile droite n'est guère en meilleure posture.

Pour les hexes, Olivier a raison. La taille des pions est superbe mais les hexes sont un peu justes quand il y a concentration et il y a ! Wink. Verso des croisés: c'est un peu délicat en effet mais on a les valeurs pour s'y retrouver.

Pas sûr que l'attaque immédiate pour les Sarrasins soit la bonne solution...Parce que là, il reste beaucoup de temps et je crains que l'armée ayyoubide se fasse hacher par petits morceaux successifs...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

182 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 9:25

pour la taille des hex., c'est la même depuis le commencement de la série. (un sacré bail donc...)
Personne ne s'était jamais plaint jusqu'ici.
Mais pourquoi pas. Personnellement, ça ne me fera pas une bosse.

Voir le profil de l'utilisateur

183 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 9:54

Pascal Da Silva a écrit:pour la taille des hex., c'est la même depuis le commencement de la série. (un sacré bail donc...)
Personne ne s'était jamais plaint jusqu'ici.
Mais pourquoi pas. Personnellement, ça ne me fera pas une bosse.

Toujours pour faire mieux Pascal, juste une critique mineure.
La carte et les pions sont splendides. Idem impression et texture.
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

184 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 10:25

Invité


Invité
Si si, je m'en étais déjà plaint sur Las navas de Tolosa. Sur les CeC que j'ai joué, c'est moins génant car les batailles sont généralement plus petites. Et on est peut etre moins exigeant avec les DTP . Pour les grosses batailles, je trouve ca un peu relou. Et pour vérifier le "pourquoi pas?", tu devrais peut etre te faire une partie avec le matos final, juste pour voir.

Sinon, je dis comme le collègue juste au-dessus Wink On est d'accord, rien de grave.

185 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 11:19

Invité


Invité
birhacheim a écrit:Pas sûr que l'attaque immédiate pour les Sarrasins soit la bonne solution...Parce que là, il reste beaucoup de temps et je crains que l'armée ayyoubide se fasse hacher par petits morceaux successifs...


En meme temps, s'il laisse aux croisés le temps de s'organiser correctement, Saladin n'a aucune chance...

186 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 11:54

(Mon avis) : Pour les Sarrasins, c'est une attaque simultanée aux deux extrémités de la ligne ennemie qui peut marcher le mieux, en étirant l'armée croisée pour éviter les contre-attaques massives des chevaliers croisés.

Historiquement et (ludiquement c'est pareil), les charge croisées "font le ménage". Les bois doivent servir de refuge pour les éviter.

Comme à Dorylée, il faut tenter d'organiser des attaques sur les points faible et se replier avant les charges de contre-attaque.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

187 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 12:03

Invité


Invité
C'est ce que je suis en train de tester. Les hospitaliers se sont fait piéger par Sulyaman et Al-Din (Naplouse est en déroute avec tous ses chevaliers et blessé). Au Sud, Lusignan résiste bien et couvre l'ataque sur Arsouf. Belle bataille en tout cas. je devrais la jouer en face à face ce week end.

188 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 12:21

Semper Victor a écrit:(Mon avis) : Pour les Sarrasins, c'est une attaque simultanée aux deux extrémités de la ligne ennemie qui peut marcher le mieux, en étirant l'armée croisée pour éviter les contre-attaques massives des chevaliers croisés.

Historiquement et (ludiquement c'est pareil), les charge croisées "font le ménage". Les bois doivent servir de refuge pour les éviter.

Comme à Dorylée, il faut tenter d'organiser des attaques sur les points faible et se replier avant les charges de contre-attaque.

ça commence à se dessiner comme ça mais je pense que c'est trop tard pour la partie en cours. Il y a déjà deux chefs ayyoubides au tapis au GT3. Dans tous les cas, ça reste passionnant. Je vais en relancer une derrière. Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

189 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 12:25

C'est sur que si tu te fait tuer tes chefs, tu es mal....

Comme le dit Olivier, il est capital de faire tomber les Hospitaliers dans le "piège" mais si ludiquement c'est artificiel (vu que l'on connait l'histoire.


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

190 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 12:27

ça pour tomber dans le piège, ils tombent dedans ! Ils semblent aimer ça, les bougres !
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

191 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 14:58

J'apprécie la nouvelle version des règles.

Fred tu as bien fait de la nommer version 2010, on ne pourra pas te reprocher de la nommer 8.0.4 Smile

j'aime le changement du tir défensif sur une unité les attaquant en mêlée ou une artillerie qui subit un recul ou une déroute est éliminée !
j’aime la précision sur la possibilité de tir sur une unité adjacente si l’unité se trouve de l’autre côté d’un hex interdisant la mêlée.

A mon avis, en 5-1 il manque la précision que c’est le type de l’unité empilée qui est le modificateur appliqué pour le type d’unité (combat en défense).

j'ai une nouvelle (la dernière?) fournée de questions dans le topic dédié.

j'en ai une sur Arsouf en particulier, l'impétuosité des Hospitaliers (qui semble bien plaire à mes congénères ci dessus Wink ) :
cela s'applique une fois cette impétuosité ou il peut y avoir plusieurs de ces charges?
si c'est une unité de Naplouse qui est attaquée, ça charge aussi?

Voir le profil de l'utilisateur

192 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 15:12

Toutes les unités de Garnier de Naplouse sont des Hospitaliers. Je ne comprend pas la question ? La charge est nécéessairte si une unité de combat croisée située dans le rayon de commandement de Garnier de Naplouse, quelque soit sa bannière, subit un tir ou une mêlée ennemie

Les PV d'impétuosité ne s'appliquent une fois (puisque tu décomptes le nombre de tours pris pour la riposte etc.)


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

193 Re: Le Lion et l'Epée le Lun 28 Juin 2010 - 15:20

ok c'est clair.

Voir le profil de l'utilisateur

194 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 0:54

Bonjour,
j'ai testé pour la première fois la série AFdE avec le Lion et l'Epée et la bataille de Trémithoussia.
Je dois avoué que ça m'a bien plu, alors que j'avais été décontenancé au départ par le système qui fait qu'on se retrouve très vite dans une mélée innommable qui bouge dans tous les sens et les unités qui tardent à disparaître. On a vraiment l'impression d'assener plusieurs coups de boutoirs à une même unité qui ne fait que reculer découragée et fatigué et l'attaquant aussi (du genre : "mais tu vas crever, crénom" !)
J'ai pas encore pu tester la charge frontale car les unités ne se sont pas mis en situation favorable au départ et ont été rapidement engagées en mélée par les grecs.

Le résumé de ce combat d'initiation :
Kamateros fait face à Richard Coeur de Lion et Robert de Sablé tient en respect Doukas. Isaac Comnène profite d'une ouverture pour mettre à mal l'arrière garde de Richard. Surgissent alors Richard de Camville et Robert de Turnham qui isolent Isaac Comnene et ses chevaliers du reste de ses troupes. Ils tentent diverses manoeuvres d'encerclement et ne parviennent qu'à retrancher Isaac Comnène dans les collines au Sud qui resiste avec fougue et vigueur. Pendant ce temps, Richard met en déroute Kamatéros et s'ouvre la voie du camp grec. Une seule unité découragée d'arbaletriers se trouve sur son passage. Doukas ne peut ni venir renforcer cette aile ou voler au secours d'Isaac, bloqué par Robert de Sablé. A ce stade, la partie semblait bien mal engagée pour les grecs. Richard et ses chevaliers se lancent à l'assaut de l'unité d'arbaletriers qui lui bloque la vue (il aurait pu contourner mais non!) par le flanc avec un bonus monstrueux (+7 max) bien décidés à s'essuyer les sabots sur la piétaille. Et là, un trait malencontreux vient faucher le valeureux Richard ! Richard Samu
Fin de partie ! Victoire éclatante des grecs !

Je n'ai lu qu'après l'excellent article de Denis Sauvage dans le VVHS13. J'éviterais dorénavant de jouer les Super-Richard !
Oups, je me suis d'ailleurs rendu compte que je n'ai pas fait jouer Richard comme chef d'armée et oublier d'activer les autres unités dans son rayon de commandement !

Une question tout de même : une unité découragée et fatiguée qui est à nouveau fatiguée reste découragée et fatigué, c'est bien cela ?

J'aurais bien vu également un tableau synthétique de la séquence de jeu directement dans une aide de jeu ou en annexe des règles, car on s'y réfère (en tout cas moi, néophyte) assez souvent ! Pour le prochain par exemple ! Cool

Je me suis rendu compte après analyse introspective de cette première partie que je réfléchissais trop tactique à l'échelle du chef activé et pas forcément au global. Il faut toujours bien penser prendre du recul et avoir une vision globale du champ de bataille et ne pas se faire happé dans le chaos de la bataille !

Bon ben, j'hésite à me lancer tout de suite dans Arsouf ou à jouer d'autres petites batailles ! Combien de temps de jeu Arsouf à votre avis ?

Voir le profil de l'utilisateur

195 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 1:07

Bonjour,

Petite présentation car je suis nouveau sur le forum :
- J'ai 39 ans pratique jeux de rôles et wargames (trop occasionnellement)
- J'ai découvert les wargames via Jeux & Stratégie avec en premier la Guerre de Vendée et le Siège d'Aliciane.
- Puis Plan Barbarossa de Jeux Descartes
- Et puis comme j'ai toujours bien accroché la période WWII, je me suis mis à Squad Leader + gamettes.
J'essaye de me remettre petit à petit aux wargames et notamment à ASL, mais plus dur moins de temps à m'investir que lorsque j'étais ado. J'essayerais bien EPT également (moins cher et non oop).
- je me remets ardemment à VV neuf +ancien après une longue interruption. Et j'ai monté et joué mon premier jeu VV : Croisades de VV17. Je dois avouer que j'ai accroché moyennement. C'est sans doute l'échelle qui ne me convenait pas !

Voilà !
Ludiquement vôtre!

Voir le profil de l'utilisateur

196 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 7:47

Zurück a écrit:Bonjour,
j'ai testé pour la première fois la série AFdE avec le Lion et l'Epée et la bataille de Trémithoussia.
Je dois avoué que ça m'a bien plu, alors que j'avais été décontenancé au départ par le système qui fait qu'on se retrouve très vite dans une mélée innommable qui bouge dans tous les sens et les unités qui tardent à disparaître. On a vraiment l'impression d'assener plusieurs coups de boutoirs à une même unité qui ne fait que reculer découragée et fatigué et l'attaquant aussi (du genre : "mais tu vas crever, crénom" !)
J'ai pas encore pu tester la charge frontale car les unités ne se sont pas mis en situation favorable au départ et ont été rapidement engagées en mélée par les grecs.

Le résumé de ce combat d'initiation :
Kamateros fait face à Richard Coeur de Lion et Robert de Sablé tient en respect Doukas. Isaac Comnène profite d'une ouverture pour mettre à mal l'arrière garde de Richard. Surgissent alors Richard de Camville et Robert de Turnham qui isolent Isaac Comnene et ses chevaliers du reste de ses troupes. Ils tentent diverses manoeuvres d'encerclement et ne parviennent qu'à retrancher Isaac Comnène dans les collines au Sud qui resiste avec fougue et vigueur. Pendant ce temps, Richard met en déroute Kamatéros et s'ouvre la voie du camp grec. Une seule unité découragée d'arbaletriers se trouve sur son passage. Doukas ne peut ni venir renforcer cette aile ou voler au secours d'Isaac, bloqué par Robert de Sablé. A ce stade, la partie semblait bien mal engagée pour les grecs. Richard et ses chevaliers se lancent à l'assaut de l'unité d'arbaletriers qui lui bloque la vue (il aurait pu contourner mais non!) par le flanc avec un bonus monstrueux (+7 max) bien décidés à s'essuyer les sabots sur la piétaille. Et là, un trait malencontreux vient faucher le valeureux Richard ! Richard Samu
Fin de partie ! Victoire éclatante des grecs !

Je n'ai lu qu'après l'excellent article de Denis Sauvage dans le VVHS13. J'éviterais dorénavant de jouer les Super-Richard !
Oups, je me suis d'ailleurs rendu compte que je n'ai pas fait jouer Richard comme chef d'armée et oublier d'activer les autres unités dans son rayon de commandement !

Une question tout de même : une unité découragée et fatiguée qui est à nouveau fatiguée reste découragée et fatigué, c'est bien cela ?

J'aurais bien vu également un tableau synthétique de la séquence de jeu directement dans une aide de jeu ou en annexe des règles, car on s'y réfère (en tout cas moi, néophyte) assez souvent ! Pour le prochain par exemple ! Cool

Je me suis rendu compte après analyse introspective de cette première partie que je réfléchissais trop tactique à l'échelle du chef activé et pas forcément au global. Il faut toujours bien penser prendre du recul et avoir une vision globale du champ de bataille et ne pas se faire happé dans le chaos de la bataille !

Bon ben, j'hésite à me lancer tout de suite dans Arsouf ou à jouer d'autres petites batailles ! Combien de temps de jeu Arsouf à votre avis ?

Bien clair et juste !
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

197 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 7:52

Zurück a écrit:Bonjour,

Petite présentation car je suis nouveau sur le forum :
- J'ai 39 ans pratique jeux de rôles et wargames (trop occasionnellement)
- J'ai découvert les wargames via Jeux & Stratégie avec en premier la Guerre de Vendée et le Siège d'Aliciane.
- Puis Plan Barbarossa de Jeux Descartes
- Et puis comme j'ai toujours bien accroché la période WWII, je me suis mis à Squad Leader + gamettes.
J'essaye de me remettre petit à petit aux wargames et notamment à ASL, mais plus dur moins de temps à m'investir que lorsque j'étais ado. J'essayerais bien EPT également (moins cher et non oop).
- je me remets ardemment à VV neuf +ancien après une longue interruption. Et j'ai monté et joué mon premier jeu VV : Croisades de VV17. Je dois avouer que j'ai accroché moyennement. C'est sans doute l'échelle qui ne me convenait pas !

Voilà !
Ludiquement vôtre!

Bienvenue à bord !
You'll never walk alone !
Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

198 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 10:14

Bienvenue Züruck et merci pour ton petit CR très intéressant.

Sur Trémithoussia et les "petites batailles" en général, il faut être prudent. Moins les unités de chaque armée sont nombreuses plus les risques pris peuvent avoir de sconséquences dramatiques.

Pour ta question :

Une question tout de même : une unité découragée et fatiguée qui est à nouveau fatiguée reste découragée et fatigué, c'est bien cela ?

Oui exactement (voir 11).

Mais par contre une unité déjà découragée et fatiguée, qui est à nouveau découragée est mise en déroute (12.1).


_________________
« Quis custodiet ipsos custodes ? » Juvénal.

http://www.fredbey.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredbey.com/

199 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 10:30

Semper Victor a écrit:Bienvenue Züruck et merci pour ton petit CR très intéressant.

Sur Trémithoussia et les "petites batailles" en général, il faut être prudent. Moins les unités de chaque armée sont nombreuses plus les risques pris peuvent avoir de sconséquences dramatiques.


C'est l'intérêt de ces petits scénarios qui permettent de tester le système. Dans l'esprit, je garde un excellent souvenir des deux batailles associées à Hastings dans "Epées normandes".

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bir-hacheim.com

200 Re: Le Lion et l'Epée le Jeu 1 Juil 2010 - 11:38

Les petites batailles sont souvent interessantes, j'aime bien Muret, pas seulement parce que la bataille c'est passée pas loin de chez moi mais aussi parce que la situation est interessante. C'est assez difficile a gagner pour le camp croisé.


_________________
https://www.youtube.com/watch?v=7LaDMc6Z3TM
A triumph of passion, a war to be won
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 8 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum