L'Estafette - Histoire & Wargames


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La bataille de Toulouse : 10 avril 1814

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 6 Jan 2008 - 17:02

Voilà un jeu qui serait intéressant à faire chez CeC! cheers Hormis la version la Bataille de l'affrontement d'Orthez, il n'existe à ma connaissance aucun jeu retraçant le volet sud de la campagne de France, un scandale! Cry

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Sam 2 Aoû 2008 - 23:24

Sujet d'autant plus intéressant quand on sait que la bataille a fait l'objet d'une polémique redoutable entre Wellington et Soult pour savoir qui avait gagné la bataille.

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai plus tendance à croire Wellington que Soult, surtout le Soult de 1814 jocolor

Voir le profil de l'utilisateur
Allalalai a écrit:J'ai plus tendance à croire Wellington que Soult, surtout le Soult de 1814 jocolor

Sauf que la polémique a duré jusqu'en 1832 geek

Objectivement c'est une victoire tactique/marginale française. Le marasme du moment et la passivité rivale de Suchet (en voilà un de gaspillé) a fait que l'affaire a eu peu d'incidence sur la suite.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 10:16

N'y a-t-il pas un petit historique et un scénario figurines dans un des premiers VV sur la bataille en question ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

6 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 11:09

santino a écrit:N'y a-t-il pas un petit historique et un scénario figurines dans un des premiers VV sur la bataille en question ?

C'est exact, le scénario portait sur une partie de la bataille qui constituait un bussaco couleurs inversées.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 11:45

Tiens tu vois j'en suis resté à une défaite française...je ne suis pas trop un fan de Soult (je préfère Lannes) doncceci explique peut-être mes réticences à le croire. Et puis on nous bombarde de la campagne de 1814 fut une des plus brillantes de l'empereur, et patati et patata, mais au final les Alliés rentrent dans Paris et dans le Sud-Ouest, donc...j'ai du mal à penser que Châlons et Montmirail soient le top, même si je sais que d'un point de vue manoeuvre....Au final on perd! (c'est moyen ce que je viens de dire jocolor)

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 11:48

C'est vraiment n'importe quoi... au secours la modération ! :giro:

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

9 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 11:51

Faut lire la revue Napoléon Ier Santi, elle est pas mal ; ou alors Tulard, dans son style c'est "Correct"...après Wagram la stratégie napoléonienne change, et les Maréchaux perpétuent un modèle désormais connus de leurs ennemis donc facilement contrable. J 'ai pas l'impression que Soult, outre des qualités tactiques, soit un génie de la manoeuvre improvise et adaptée, mais je ne le connais pas par coeur.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 12:00

Soult est comme beaucoup d'autres ( Ney, Grouchy, Masséna... ) : bon exécutant lorsque Napoléon et Berthier sont derrière, piètre chef d'armée livré à lui-même. Heureusement pour les Alliés dont les généraux de 1812-15 sont loin d'être des flèches : Schwarzenberg sans grande imagination ( quelle idée de laisser l'archiduc de côté ! ), Blücher nullissime ( on ne sait pas où se serait retrouvée l'armée prussienne après Ligny sans Gneisenau derrière ), Wellington sans grand talent opérationnel et plus que médiocre en position d'attaque ( pas si terrible que cela en défense d'ailleurs quand on regarde de près ), etc.

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

11 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 12:03

Pétard tu es ...strict...je pensais que les jugements sur ces hommes, au moins l'Autrichien et l'Anglais pouvaint se modérer un peu plus...

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 12:18

Les performances de l'époque ne sont pas uniquement dues au commandement mais pour une bonne part aussi à la qualité des armées. A partir de 1809, les armées françaises, en raison des pertes et des engagements de plus en plus démesurés, sont de plus en plus "improvisées" (et d'ailleurs de moins en moins "françaises" aussi) et les nouvelles recrues ne peuvent plus être utilisées avec la même souplesse tactique qu'au début. Les victoires sont d'abord plus difficiles, puis viennent les défaites...

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 12:30

Tout à fait ! L'armée de 1815 est la meilleure dont dispose Napoléon depuis longtemps ( même si la cavalerie lourde est assez mal montée ) !

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

14 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 3 Aoû 2008 - 22:07

Allalalai a écrit:Pétard tu es ...strict...je pensais que les jugements sur ces hommes, au moins l'Autrichien et l'Anglais pouvaint se modérer un peu plus...
j'abonde dans le sens de santi. Schwarzenberg fait la campagne de 1814 "la queue entre les pattes". Sa manoueuvre à Leipzig permet purement et simplement aux français d'avoir une porte de sortie.

Pour Wellington, c'est plus délicat, bcp de ses victoires en Espagne sont dues à des bourdes françaises sans nom (Vimeiro, Bussaco, Salamanque). A Fuentes et Talavera, il n'est pas passé loin de la correctionnelle.
Ensuite lorsqu'il passe à l'offensive, c'est un peu le foutoir. Les troupes arrivent dans le désordre à vittoria et l'attaque de Toulouse c'est plutot bof. Disons qu'heureusement en face les troupes étaient loin de briller par leur qualité et que le commandement Rolling Eyes .

Pour terminer, le 16 juin 1815, c'est Constant Rebecque qui rattrape une gigantesque bourde de déploiement.

Pour ce qui est du fameux "système de déploiement défensif", à Waterloo, c'est tarif syndical comme tout le monde de 20 à 25% de l'armée au tapis.

Pour revenir à Toulouse, il y a un gros What if : Suchet (un bon celui-ci autant comme général que comme administrateur de son secteur, le seul qui ait bénéficié d'une neutralité indifférente de la part des populations espagnoles) qui ne fit rien (on est en 1814) alors qu'il aurait pu intervenir offrant ainsi au Duc un billet de retour vers l'Espagne.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Lun 4 Aoû 2008 - 11:59

cruchot a écrit:Schwarzenberg fait la campagne de 1814 "la queue entre les pattes". Sa manoueuvre à Leipzig permet purement et simplement aux français d'avoir une porte de sortie.

C'est vrai que dans les deux cas, il n'est pas un modéle d'activité mais quelle est la part là-dedans de son incompétence et celle de la volonté du gouvernement autrichien de justement laisser "une porte de sortie" à la France ? Il ne faut pas oublier que l'Autriche (et l'Angleterre avec) n'est pas sur une "ligne dure" dans la Coalition ( ce sont les Russes et derrière eux la Prusse) et que l'espoir d'une négociation est resté longtemps vivace. Les Autrichiens proposent d'ailleurs une médiation en 1813 et ce n'est que le refus de Napoléon qui les fait entrer en guerre pour la lui imposer. En tant que général en chef, il est peu probable que Schwarzenberg n'ait pas été au courant que le but ne devait pas être "écraser la France" à tout prix...

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Jeu 7 Aoû 2008 - 0:23

Bon vous en savez largement plus que moi et je ne peux que me mettre dans la position de l'apprenti, peut-être trop victime de clichés...Je croyais un peu plus à l'efficacité et au sang-froid de Wellington...Il tient à Waterloo, et il faut aussi être bon pour profiter des bourdes des autres, c'est aussi ce que sait faire Napoléon pendant une bonne partie de l'épopée...J'ai plutôt tendance à préférer Bagration que Schwartzenberg, mais bon ok, il n'est pas fort....

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Jeu 7 Aoû 2008 - 0:32

J'ai plutôt tendance à préférer Bagration que Schwartzenberg, mais bon ok, il n'est pas fort....
Cela nous éloigne de Toulouse, mais Bagration était un des meilleurs gégés russes. Pas de cd en chef mais tjrs le corps d'avant-garde. Le comparer à Schwartz... Evil or Very Mad mieux vaut Barclay (pas Eddy mais de Toly :lol: ) guère plus vigoureux.

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Jeu 7 Aoû 2008 - 0:45

Bon je reviens sur Toulouse, faut quye je potasse un peu cette bataille car je ne suis pas sûr de votre victoire française et du "pas bien Wellington"...C'est un comble, voilà que je défends l'Anglais jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Jeu 7 Aoû 2008 - 9:39

T'es un traître en plus d'être un noob Shocked



Dernière édition par santino le Jeu 7 Aoû 2008 - 14:05, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

20 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Jeu 7 Aoû 2008 - 10:33

Mais non, si je me trompe exprès pour n'en redorer que plus le blason français jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 10 Aoû 2008 - 17:21

santino a écrit:
Schwarzenberg sans grande imagination ( quelle idée de laisser l'archiduc de côté ! )

Si c'est de Charles que tu parles, il me semble que c'est lui qui ne voulait plus reprendre du service ?

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 10 Aoû 2008 - 17:30

Pour revenir à Toulouse, la bataille elle-même n'avait plus guère d'enjeu puisque Napoléon avait abdiqué quelques jours auparavant. C'est peut-être pour cela que les éditeurs et auteurs de jeux ne s'y sont pas intéressés ?
Quant à savoir si c'était une vicatoire ou une défaite cela n'a du coup pas grande importance.
Par contre je trouve surprenant que l'ensemble de la campagne de 1814 dans le Sud-Ouest n'ait pas été simulé, sachant la prédilection des Anglo-saxons pour les campagnes de Wellington Smile

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 10 Aoû 2008 - 17:33

Je pense que les Anglais aimen plus battre que gagner jocolor

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 10 Aoû 2008 - 18:55

Clair qu'ils n'ont pas de quoi en être fiers de cette campagne ( comme si celle de 1815 était brillante d'un autre côté, sauvée par une série de facteurs auxquels Wellington est bien étranger ) ... entre un passage des Pyrénées désastreux niveau logistique et l'échec devant Toulouse... What a Face

Encore un sujet de jeu pour Olala défenseur des conflits oubliés ( mais alors là carrément oubliés ) tongue

Voir le profil de l'utilisateur http://lignesdebataille..org/

25 Re: La bataille de Toulouse : 10 avril 1814 le Dim 10 Aoû 2008 - 20:03

Napoléonine c'est pas trop mon truc, trop fait, et puis si j'aime bien les uniformes je préfère leur opposer des indigènes jocolor
1812 aux EU, l'Afrique du Sud, à la rigueur l'Egypte...je crois que j'ai la notion de scalp et massacre ancrée en moi Zoulou

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum